Piloter par la transparence : option ou impératif ?

No Comments

L’épidémie de coronavirus a aussi pour conséquence de braquer les projecteurs sur l’enjeu de la transparence : les responsables publics doivent l’organiser, sous peine de susciter panique ou imprudence. Apparemment rien à voir mais comme beaucoup de citoyens, j’ai reçu un bulletin municipal dans lequel figuraient en 2ème de couverture les ratios financiers de la commune dans laquelle je vote. Comment appliquer ce besoin de transparence, revendication forte de ce XXIème siècle numérisé, au secteur de l’ESR ? Quels bénéfices ?
Read More

Parcoursup et le bal des hypocrites

No Comments

Le rapport de la Cour des comptes sur Parcoursup et la loi ORE a suscité un déluge de critiques sur l’opacité supposée du système, une fois de plus à propos des universités. Pourtant, une autre lecture est possible : les “oui si” sont de fait un échec. Pourra-t-on continuer longtemps à maintenir un système à 2 vitesses avec des universités accueillant tout le monde, ayant 40% de boursiers, tout en étant le secteur le moins financé ? “Si oui”, c’est clairement le secteur privé qui ramassera la mise de l’hypocrisie générale.
Read More

“Précarité étudiante” : sortir des clichés

No Comments

Après le drame de Lyon, syndicats, politiques et à leur suite les médias et leur cohorte de commentateurs et éditorialistes, se sont emparés du thème de la “précarité étudiante”. En méconnaissant une fois de plus, aveuglés par le mythe Mai 68, que “leur” France étudiante n’existe plus : il y a désormais une multitude de France étudiantes, que ce soit en termes de situation sociale ou en termes de rapport aux études. Quelles que soient les annonces gouvernementales prévues, la question est posée : saupoudrage ou ciblage des efforts et des politiques sociales ?
Read More

Élections CNU vs 6 élections de CA d’universités : déplacement du pouvoir ?

No Comments

Les récentes élections au CNU, après plusieurs élections nationales en moins d’un an (Cneser, Conseil scientifique du CNRS, CAPN et CTU/CTMESR), illustrent sans doute un changement d’époque. Le désintérêt des personnels s’exprime par une abstention croissante conjuguée à l’émergence des listes indépendantes. La comparaison avec 6 élections de CA d’universités tenues en 2019 est cruelle : les taux de participation y sont à des niveaux élevés. L’échelon de proximité et la stratégie de l’établissement sont devenus le centre de la légitimité. Les effets de l’autonomie des universités, combinés à ceux des appels à projet, semblent redessiner le paysage.
Read More