Modèles économiques : les écoles soumises à rude épreuve

No Comments

Quelles sont les conséquences économiques de la crise sanitaire dans l’enseignement supérieur ? Pour les universités, financées essentiellement sur fonds publics, elles sont relativement faibles, sans impact sur les recettes en raison de la quasi-gratuité des frais d’inscription. En revanche pour les écoles, et surtout pour les business schools, le choc pourrait être rude. La diversification des ressources amorcée est bousculée. Cela préfigure-t-il une accélération des recompositions ? Dans de grands groupes ? Avec des investisseurs ? Ou, pensée iconoclaste en France, vers l’Université ?
Read More

Shanghai 2020 : dénoncer ou positiver ?

3 Comments

Quand le PSG et Lyon se qualifient pour le dernier carré de la ligue des Champions, tout le monde lance un cocorico. Quand l’université Paris Saclay fait son entrée dans le top 20 du classement de Shanghai, et que les médias qui habituellement ignorent les universités en font leur Une, certains font la moue, d’autres … dénoncent les présidents d’université et le gouvernement. Depuis 2003, ce classement a joué un rôle souvent stigmatisant (les universités françaises ne sont pas assez ci ou assez ça). Aujourd’hui, il peut jouer un rôle dynamisant … si la communauté académique met de côté ses querelles de clocher et se tourne vers la société pour convaincre. Read More

Business schools : après la glasnost imposée, la perestroïka ?

No Comments

Shanghai : et si les pouvoirs publics avaient compris…

1 Comment

Mon billet sur le classement de Shanghai a ouvert un débat sur les politiques menées depuis près de 20 ans. Le commentaire de Jean-Pierre Korolitski, témoin et acteur des PIA qui se sont succédé, est l’occasion de souligner des évolutions dans la réflexion des pouvoirs publics. L’idée ferait-elle son chemin que la question essentielle n’est pas d’avoir des champions mais des champions dans toutes les catégories ? Mais cela est-il possible sans une évaluation réelle sur la base d’indicateurs renouvelés ? Cela est-il possible avec un discours flou sur la priorité à l’université, sans laquelle la science française s’assèchera ? Read More