Droits d’inscription : et si on s’intéressait (enfin) au montant des bourses ?

No Comments

L’annonce de frais d’inscription élevés pour les étudiants étrangers non-communautaires fait craindre à certains l’extension de cette mesure pour les étudiants français. Bizarrement, personne, et ce depuis des années, ne s’intéresse au montant des bourses, notamment des 12,5% qui représentent les étudiants les plus défavorisés. Essayons de corriger cette erreur… J’ai retrouvé et comparé l’évolution des droits d’inscription depuis 1960 mais surtout des bourses…depuis 1936 ! L’occasion de méditer sur ce qu’ont fait Sciences Po et Dauphine.
Read More

Étudiants d’université : des “hérétiques” en puissance ?

No Comments

Il est à la mode de se plaindre du “désordre” récurrent de l’université française (les grèves, les blocages, les débats permanents), de la diversité de ses étudiants (mauvais puisque non sélectionnés) et du manque d’encadrement pédagogique (sous entendu comparé aux prépas, écoles etc.). Puisque la mode est à la pensée disruptive, osons une affirmation : et si ces “faiblesses” étaient en réalité des atouts ? Faisons-nous l’avocat des “hérétiques” universitaires, pour paraphraser Marc Bloch.
Read More

Science, course à la performance, fraude …et GRH

1 Comment

Autour des polémiques sur la fraude scientifique, la course à la performance est questionnée. Pourtant des études infirment l’hypothèse d’une course à la publication entraînant des fraudes ! Mais la quête de l’excellence, la pression de l’évaluation et la recherche de financements se font désormais dans un univers ultra-compétitif. Comme pour le sport de haut niveau, n’est-ce pas l’occasion d’avoir une réflexion sur la gestion des ressources humaines dans la recherche scientifique ? Read More

Étudiants étrangers : des impasses qui pourraient…coûter cher !

No Comments

Les annonces du Premier ministre sur la stratégie pour rendre la France de l’ESR plus attractive mettent en avant la hausse des frais d’inscription pour les étrangers non-communautaires. Si cette hausse était réclamée depuis longtemps par les responsables d’établissements, elle pourrait se révéler à double tranchant. La qualité de service sera-t-elle au rendez-vous ? Et le gouvernement ne commet-il pas une erreur en fixant à 3770 € le coût de l’inscription en doctorat ? Les leviers de l’attractivité de l’ESR sont-ils vraiment là où le gouvernement les place ? Read More

Relations CNRS-universités : on revient de loin, mais où va-t-on ?

No Comments

Si Alain Fuchs a grandement fait évoluer et apaisé les relations CNRS-universités, 2 questions majeures demeurent : comment, à l’heure où émergent de véritables universités (pas seulement les “grandes”), faire coexister ces dernières, les organismes, l’ANR et les instruments du PIA ? Comment concilier la volonté d’avoir des universités dans les classements internationaux avec les identités fortes des organismes ? Après la tutelle et maintenant le partenariat, le CNRS ne doit-il pas passer en mode soutien des universités ? Read More

René Rémond et l’autonomie des universités : un livre à méditer

2 Comments

Avec un léger contretemps ( 😉 le livre date de 2015 !), je voudrais chroniquer l’excellent livre de Charles Mercier “Autonomie, autonomies” qui retrace le parcours de René Rémond comme dirigeant de l’université de Nanterre et de la CPU. Riche en anecdotes, il livre les témoignages des principaux acteurs universitaires de l’époque confrontés à ce Graal : reconstruire l’Université française. Et sa conclusion mérite que l’on s’y arrête : façonnés par l”habitus” jacobin, les partisans de l’autonomie prônent souvent des mesures qui vont à l’encontre de leurs idées…
Read More

“Démocratie universitaire” (3) : le centre de décision et la périphérie

No Comments

Une des principales leçons des réformes menées dans l’ESR depuis 2006, c’est le sentiment de malaise réel des personnels devant des changements incessants, souvent contradictoires. Plus qu’une absence de concertation devant ces réformes, c’est très souvent la difficulté à en saisir le sens dans un contexte où tout changement est perçu comme une injonction. La mise en œuvre reste en effet le grand fiasco des politiques publiques. Et ce qui contraint l’exercice de la “démocratie universitaire”, que ni la LRU, ni la loi Fioraso n’ont réglé, c’est le clivage fort que montre une étude de 2013 entre le centre et la périphérie. Read More