2023 : l’année de tous les dangers pour S. Retailleau

1 Comment

“La prévision est difficile surtout lorsqu’elle concerne l’avenir” disait le regretté Pierre Dacq. Je préfère donc regarder l’année 2022, avec du recul face aux événements et à la pression du court terme pour retenir des lignes de force. Ce que nous dit 2022, que la ministre a prise en route au niveau budgétaire, c’est qu’il n’y a toujours pas d’infléchissement significatif, ni financier, ni stratégique, sinon un ton, une méthode et une volonté différents. Examinons pourquoi 2023 sera l’année de tous les dangers pour S. Retailleau, une année de plein exercice.  Read More

France 2030 ou France micro management ?

2 Comments

“Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre” selon la célèbre formule de Spinoza. Comprendre, c’est lire et c’est ce que j’ai fait avec le bilan d’un an de France 2030. Oui, il est indéniable que l’argent coule à flots. Mais coule-t-il là où il faut et au rythme où il faut ? Faut-il tout prévoir ou faire confiance ? Si les pouvoirs publics ont leur part de responsabilité évidemment, les acteurs institutionnels de l’ESR, universités, écoles et organismes, qui veulent moins de top down sont aussi face à leurs responsabilités : que font-ils pour faire émerger une autre façon de faire ? Read More

Parcoursup, France 2030, CPJ, Parti Socialiste : l’actualité de l’ESR

2 Comments

Peut-on encore dans ce pays aborder les sujets de l’ESR sans œillères ? Parcoursup nous offre un exemple éclairant de la confusion qui règne avec un combat d’arrière-garde de la gauche. France 2030 incarne une vision du siècle dernier même si E. Borne annonce une évolution. Et la mise en place des Chaires de professeur junior met à nu toutes les faiblesses du système français. Enfin, un texte (officiel ?) du Parti Socialiste concentre à lui-seul la médiocrité des réflexions politiques sur ce secteur. Pourtant, dans tous les pays comparables, l’ESR fait l’objet, sinon, d’un consensus, au moins d’un intérêt marqué et de qualité (Cf. mon billet) au plus haut niveau. Une exception française de plus !
Read More

Ministère de l’ESR ou SGPI il va falloir choisir

6 Comments

Pour le moment le PLF 2023 ne marque pas d’infléchissement significatif. Pire, la crise énergétique qui met à nu la faiblesse des marges de manœuvre des universités, va accentuer leur décrochage. La ministre réussira-t-elle à obtenir des arbitrages favorables ? Pèsera-t-elle, comme elle l’a maintes fois évoqué, sur un infléchissement de la politique ESR dans notre pays ? Dans ces conditions la France peut-elle se payer le luxe d’avoir un ministère de l’ordinaire à 28 Md€ et un ministère de l’extraordinaire à 20 Md€, le SGPI ? N’est-il pas temps de tourner la page du SGPI pour l’ESR ?
Read More