Présidentielles : un ‘soft power’ universitaire est-il possible ?

1 Comment

Présidentielles : les universitaires souhaiteraient que l’on parle d’eux et de l’ESR, comme d’ailleurs les artistes, les agriculteurs, les policiers, les personnels de santé, les ouvriers, les employés etc. Le fait distinctif c’est que si le 3ème budget de l’Etat intéresse peu les aspirants candidat(e)s, il n’intéresse surtout personne hors des campagnes électorales ! Alors qui est responsable de cette absence du débat national ? Peut-on imaginer que si l’Université change de posture, l’État changera aussi ? Et peut-on développer un ‘soft power’ universitaire qui ne se réduise pas à celui des individus ? Read More

Organismes de recherche : le statu quo est-il tenable ?

5 Comments

Dès que l’on évoque les organismes de recherche, on est vite soupçonnés de vouloir “casser” les statuts nationaux, de “détruire” la recherche, et bien d’autres choses encore. Les arguments sur la grandeur scientifique de la France se mêlent à d’autres plus triviaux qui servent tous à justifier un Yalta : pas touche aux organismes de recherche. Mais pendant que les universités sont en permanence sommées d’évoluer, les “vaches sacrées” françaises demeurent intouchables. Le hic, c’est que cette organisation unique au monde a montré ses limites lors de la crise sanitaire : et ce n’est pas qu’un problème de financement. Pourtant c’est “Circulez, il n’y a rien à voir.”
Read More

Sélection à l’université ? Oui répondent les jeunes et les familles

No Comments

Le cas des étudiants qui n’ont pas trouvé de places en master repose la question de la sélection à l’université. Alors que notre pays garantit un “droit à la poursuite d’études” en master, essayons d’aborder sans dogmatisme ce débat de fond. En réalité, l’opinion publique a tranché et les familles ont voté avec leurs pieds. Plus de 55% des effectifs universitaires sont déjà inscrits dans des filières officiellement et légalement sélectives… Et sur 2 785 000 étudiants, plus de 2 millions sont inscrits dans des filières sélectives de toute nature ! Et pour sourire, consultez à la fin de ce billet les chiffres de la sélection en Droit de 1949 à 1956. Quel que soit le ou la ministre.
Read More

Pourquoi Sciences Po j’en peux plus !!!!!!

6 Comments

Sciences Po par ci, Sciences Po par-là, je dois dire que je sature. Oui, diriger Sciences Po est attractif. Oui la gouvernance dans l’enseignement supérieur est un vrai sujet. Mais si Sciences Po (et certaines écoles) restent le nombril et le creuset de la France des élites, ceci illustre la persistance d’un aveuglement consternant dans un monde en pleine transformation : une vidéo hilarante que je vous propose de découvrir à la fin de mon billet vous l’exprimera bien mieux que moi, à propos du recrutement des “consultants”.
Read More