2 Comments

Tout au long de l’année 2019-2020, j’ai “collecté” les principaux appels à projet venant de l’Etat, les annonces, les concours, pour me faire une idée du rythme et de la cohérence : j’avais en effet l’impression d’un foisonnement désordonné, et des interrogations sur la cohérence de tout ceci. Quelle que soit l’appréciation portée, ce petit retour historique peut, avec le recul, être utile, faute de réel bilan. Je laisse mes lectrices et lecteurs juges.

Mon billet “Révisons la rentrée avec un an de notes et rapports” pointait un nombre colossal de rapports et notes publiés tout au long de l’année, émis par la sphère publique et qui finissent par passer inaperçus. J’en avais fait une sélection.

Je fais de même avec les concours, annonces et appels à projets 1Il ne s’agit pas là des appels ANR “courants”, ni des appels européens, nombreux, ni ceux des régions. et j’ai plutôt essayé d’aller à l’essentiel autour des annonces des pouvoirs publics, à vocation nationale, pas seulement celles du MESRI d’ailleurs, en y intégrant ce qui était lié au Covid. Mon choix d’un ordre chronologique et non  thématique est assumé : car les établissements, quels qu’ils soient, doivent s’organiser pour y répondre, les gérer : communication interne, équipes-projets etc.

La liste ci-après soulève avant tout la question de la cohérence des politiques publiques : on peut légitimement interroger le calendrier, le foisonnement, les objectifs et la cohérence de nombreux appels à projet.

Ma lecture personnelle est que certains d’entre eux (beaucoup ?) relèvent plutôt de crédits récurrents, comme l’hybridation des formations. Et je suis frappé par la multiplication des annonces sur l’innovation et la R&D privée, annonces dont la cohérence mérite d’être interrogée au vu de leur déconnexion de la recherche.

Faites votre lecture ! Car malheureusement, l’Etat ne tire jamais aucun bilan complet, ce que la Cour des comptes avait souligné à propos des appels à projet et plan sur la santé… De temps en temps, cette dernière et parfois l’inspection générale, alertent sur tel ou tel aspect mais sans que rien ne bouge vraiment : gâchis d’énergie sur plein de sujets, cacophonie entre ministères, agences etc. Certes, c’est une année marquée par la Covid-19, mais même sur ce sujet, la coordination entre ministères a été compliquée, sans parler du lien avec la Commission européenne.

Septembre 2019

Science ouverte. Appel à projets sur la « bibliodiversité ». Cet appel à projets de 2,6 M€ au titre du plan national pour la science ouverte est lancé par le MESRI pour promouvoir la diversité des pratiques éditoriales d’IST.

“Territoires d’innovation”. 2 projets pilotés par l’Inra et Irstea et soutenus à hauteur de 450 M€ avec 24 projets lauréats. Le dispositif a pour objectif de faire émerger en France “de nouveaux modèles de développement territorial” qui “favoriseront l’émergence d’écosystèmes propices au développement économique durable et à l’amélioration des conditions de vie des populations”.

French Tech. 5 Md€ d’investissements supplémentaires pour les start-up de la French Tech leur seront alloués “par les principaux investisseurs institutionnels français au financement des entreprises innovantes sur les trois prochaines années”, annonce Emmanuel Macron.

Octobre 2019

Prix PEPITE 2019. “5 millions d’euros seront, chaque année, consacrés à l’entrepreneuriat étudiant”  annonce F. Vidal lors de la remise du 6e prix Pépite, avec 29 projets récompensés.

“Territoires d’Innovation Pédagogique”. 2ème appel à projet intitulé « MOOC et solutions numériques pour l’orientation vers les études supérieures », afin de développer à l’échelle nationale des outils et des ressources numériques de qualité, pour améliorer la transition  bac -3 / bac+3.

EUR 2. Le détail des montants perçus par chacun des 24 lauréats. Les montants détaillés par projet s’échelonnent entre 3,15 M€ et 6,45 M€.

Idex-isite. Dans le cadre de l’action GUR (Grandes universités de recherche) du PIA 3, il s’agit du projet SFRI (Structuration de la formation par la recherche dans les initiatives d’excellence) qui correspond à la vague 2 des EUR et du projet Idées (intégration et développement des idex et des isite), qui vise leur transformation.

Plan “Bibliothèques ouvertes +”. Le MESRI lance mi-octobre 2019 un nouvel appel à projets qui vise à encourager les extensions d’horaires d’ouverture dans la continuité du plan démarré en 2016.

Programme French Tech 120. Le gouvernement ouvre l’appel à candidatures pour le programme d’accompagnement French Tech 120 (FT120), afin de sélectionner les meilleures start-up de tous les territoires. Il annonce le déploiement de French Tech Central, un accompagnement de proximité pour “répondre aux besoins des écosystèmes territoriaux” et lance un conseil national des capitales French Tech.

Novembre 2019

Campus connectés. Lancement d’un nouvel appel à projets doté de 25 M€ (PIA 3) pour soutenir la création d’une centaine de nouveaux campus connectés, pour plus de 4 000 étudiants. 13 premiers campus connectés ont été sélectionnés en mai 2019.

IHU. Le jury des Instituts hospitalo-universitaires a « recommandé l’attribution d’un nouveau financement » pour 5 d’entre eux pour la période 2020-2024, l’ICM et Imagine à Paris, Liryc à Bordeaux, Méditerranée Infection à Marseille et à l’Institut de chirurgie guidée par l’image à Strasbourg. L’IHU parisien Ican poursuivra lui « ses activités sans financement supplémentaire ». Un complément de 18 M€ sera consacré à la recherche biomédicale, notamment aux cohortes.

Promotion de la science ouverte. Couperin annonce avoir retenu 11 projets d’établissements.

Décembre 2019

Parcoursup. Appel à manifestation d’intérêt pour des projets de recherche qui bénéficieront d’une enveloppe de 120 000 €.

Programme prioritaire de recherche “océan et climat”. E. Macron annonce, en ouverture des assises de l’économie de la mer à Montpellier, que ce programme prioritaire va être lancé et sera “piloté conjointement par le CNRS et l’Ifremer” avec une dotation “dès le départ de 20 M€”.

Concours i-Lab 2020. Le concours d’aide à la création de start-up deeptech est ouvert avec une enveloppe maximale de 20 M€, financée par le MESRI, en partenariat avec Bpifrance et abondée par le fonds pour l’innovation et l’industrie.

Fonds national pour la science ouverte. Un appel à projets porte sur un budget de 2,6 M€, et vise à promouvoir la « bibliodiversité » et concerne les infrastructures de recherche, les plates-formes, les projets éditoriaux ou les candidatures associant plusieurs projets éditoriaux.

Chaires IA. 40 chaires sélectionnées dans le cadre de l’appel à projets ANR (sur 173 propositions éligibles) sont financées à hauteur de 22 M€, dont 2 M€ cofinancés par l’Agence de l’innovation de défense.

Sport de très haute performance. 6 lauréats sont retenus parmi 26 dossiers déposés. Ils recevront une aide d’un montant total de près de 10 M€ sur “un investissement de plus de 35 M€”.

Projet d’information géospatiale 3D automatique. Le consortium composé d’entreprises et du Cnes, de l’IGN et de l’Onera disposera d’un montant de 30 M€ sur 4 ans, un projet est soutenu à hauteur de 13,5 M€ par le PIA.

Programme national de recherche Environnement – Santé – Travail. 40 projets sont sélectionnés, 6,5 M€ sont mobilisés dans le cadre des appels à projets de recherche 2019.

Entreprises technologiques et introduction en bourse. Une enveloppe de 700 M€ est dédiée à l’action « Grands défis » dans le cadre du PIA 3, selon la convention entre l’État et la Caisse des dépôts. 500 M€ sont destinés au segment post-introduction en bourse et 200 M€ pour soutenir les dernières levées de fonds auprès du privé.

Janvier 2020

Formation des enseignants. Grenoble, Aix-Marseille et Amiens sont lauréats de l’appel à projets “pôles pilotes de formation des enseignants”, lancé dans le cadre de l’action « Territoires d’innovation pédagogique » du PIA 3, et “pourvu d’une enveloppe de 30 millions d’euros sous forme de dotations décennales”.

Equipex. Avec 224 M€, l’appel à manifestations d’intérêt Équipex + vise à “doter la recherche française d’équipements de haut niveau afin de lui permettre d’accueillir les expérimentations conduites par les chercheurs nationaux comme internationaux dans les meilleures conditions de travail et aux plus hauts standards”.

Programme prioritaire de recherche Antibiorésistance. Il est doté de 40 M€ et son pilotage scientifique confié à l’Inserm “pour le compte de l’ensemble de la communauté scientifique nationale”.

Intelligence artificielle, numérique. Un appel à projets du ministère de l’Intérieur entend “favoriser l’enclenchement de démarches collectives de coopération entre les ‘intrapreneurs’ innovants du ministère de l’Intérieur et les universités et centres de recherche, les consultants et experts et les organisations sociales et les entreprises”.

Données de santé et IA. L’appel à projets est porté par le Health Data Hub et le Conseil de l’innovation, autour du grand défi “Amélioration des diagnostics médicaux par l’intelligence artificielle” et opéré par Bpifrance Financement.

Licences “accès santé”. Dans le cadre de la réforme du 1er cycle des études de santé, un appel à projets “à la procédure aussi légère que possible” sera lancé avec 9 M€ supplémentaires annonce F. Vidal.

Février 2020

Campus des métiers et des qualifications d’excellence. Cet appel à projet du PIA 3  est doté de 80 M€ et doit soutenir une première vague de 20 à 30 projets.

Covid. Plusieurs axes de recherche financés à hauteur de 2,5 M€ ont été identifiés par le consortium Reacting, coordonné par l’Inserm sous l’égide de l’alliance Aviesan.

Concours i-PhD. 29 lauréats, dont 7 grands prix, pour la première édition du concours i-PhD, issus de différents secteurs (biotech, chimie, matériaux, quantique, spatial).

Concours mondial d’innovation. Nouvelle phase 3 lancée, dotée de 120 M€ pour “créer des champions français, créateurs de richesse, d’exportation et d’emplois” selon Bpifrance, opérateur du programme.

Accompagnement de start-up deep tech. 9 “programmes d’accompagnement dédiés aux start-up deep tech” sont lauréats de l’appel à projets « Intégration des Satt, incubateurs et accélérateurs », doté de 150 M€ dans le cadre du PIA.

Concours d’innovation. La 5ème vague du volet i-Nov a pour objectif de “soutenir des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française portés par des start-up et des PME”.

Mars 2020

Covid. L’ANR reporte les dates de clôture de plusieurs appels à projets, afin de permettre aux communautés scientifiques de déposer leurs propositions dans les temps nécessaires”.

Appel flash sur le Covid. L’ANR annonce un “premier financement immédiat” pour 44 projets “urgents”.

Covid et Agence de l’innovation de défense. Un appel à projet est doté de 10 M€ sur la recherche de solutions innovantes, “qu’elles soient d’ordre organisationnel ou managérial”.

Avril 2020

Covid et ANR. 14,5 M€ sont attribués à 86 projets après les 44 premiers projets “urgents” déjà sélectionnés . Grâce au fonds d’urgence pour la recherche sur le Covid-19 alloué par le MESRI et au soutien de la FRM (Fondation pour la recherche médicale), qui a apporté 1,5 M€, la dotation initiale de l’appel à projets “flash” Covid-19 de l’ANR, qui était de 3 M€, est passée à 14,5 M€.

Covid et ANRS. 4 M€ sont dédiés aux recherches sur le Covid dans les pays du Sud. Les projets peuvent concerner la recherche fondamentale, vaccinale, clinique, en santé publique ou en SHS.

Covid et PIA. L’État et Bpifrance publient le cahier des charges de l’appel à projets PSPC (projets structurants pour la compétitivité dédié à la crise sanitaire) spécifique Covid-19, avec des financements compris entre 4 M€ et 50 M€.

Covid et ANR. Nouvel appel à projets “recherche-action” sur le Covid-19 qui s’inscrit dans le prolongement de l’appel ANR Flash Covid-19.

Mai 2020

Parcoursup. Annoncé en décembre 2019 et doté de 120 000 €, il distingue des thématiques autour de l’impact émotionnel de Parcoursup, des étudiants admis en “oui si” et l’efficacité de la plateforme.

IA et contrats doctoraux.  22 établissements répartis sur tout le territoire métropolitain, parmi les 29 candidats hors Instituts 3IA, sont sélectionnés par l’ANR pour le cofinancement de 274 thèses, à hauteur de 60 000 € pour chaque thèse cofinancée avec l’établissement, soit 16 M€.

Covid et ANRS. 6,1 M€ sont alloués pour 32 projets sélectionnés à l’appel Covid-19 Sud.

“Bienvenue en France”.  Un appel à projets de “partenariats avec l’enseignement supérieur africain” est financé à hauteur de 20 M€ par l’AFD dans le cadre du plan “Bienvenue en France”.

Lancement du Prix PEPITE  2020. Le MESRI et Bpifrance lancent la 7e édition du Prix PEPITE – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Étudiant.

Juin 2020

“Capacités à agir des établissements d’ESR.” Un appel à propositions pour les améliorer est lancé afin qu’ils fassent remonter les “difficultés liées à des normes législatives et réglementaires inadaptées, au caractère trop restreint de votre autonomie ou de vos compétences, à l’inadéquation de procédures qui vous sont imposées”.

Hybridation des formations. Financé par le PIA, l’objectif est de soutenir des projets entre 1 M€ et 5 M€ avec “la création de solutions de formation à distance ou hybrides pour la rentrée 2020-2021 ou en flux tendu pendant l’année pour une utilisation en 2020-2021″. L’ANR publie le “texte de l’appel à projets”.

Appel “RA-Covid-19”.  L’ANR annonce les 6 projets retenus pour un total de 595 000 € dans le cadre de la première vague de l’appel.

R&D et innovation du Plan automobile. 150 M€ “pour soutenir l’innovation et la R&D de l’industrie automobile française en cohérence avec nos grands axes technologiques pour le véhicule du futur”, indique E. Macron.

Start-up French Tech. Le plan de soutien de plus de 1 Md€ comprend notamment la création d’un fonds “French Tech Souveraineté”, qui pourrait atteindre 500 M€ pour protéger les start-up, 500 M€ pour le soutien au financement des entreprises technologiques et 200 M€ pour “l’émergence d’un nouveau vivier de start-up”.

Valorisation et transfert. Une 3ème tranche de 65,2 M€ est débloquée pour les 4 Satt de la vague C. Paris-Saclay, Sayens, Pulsalys et Linksium sont reconduites sans période probatoire.

IRT-ITE. 450 M€ supplémentaires sont prévus pour la période 2021-2025 plus 100 M€ au titre des PSPC (projets de recherche et développement structurants pour la compétitivité), pour « soutenir la transformation de l’appareil productif » annonce F. Vidal lors d’une visite des locaux de l’IRT B-Com.

Relocalisation des industries de santé. 200 M€ doivent “soutenir la localisation des activités de R&D et de production en France”.

Juillet 2020

Idex-isite. 500 M€ sont attribués aux projets “Idées” et “SFRI” pour 19 idex et isite afin de soutenir « leur effort de transformation et d’intégration plus étroite » d’une part, « l’impact et l’attractivité internationale de leur formation par la recherche » d’autre part.

Appel RA-Covid-19 de l’ANR. 18 nouveaux projets reçoivent un financement de 1,9 M€.

Prix Irène Joliot-Curie. L’édition 2020 s’inscrit « dans la volonté de promouvoir les femmes dans le monde des sciences et de la technologie et de les encourager à embrasser ces métiers. »

“Campus connectés, “orientation” et “campus des métiers”. La nouvelle sélection de lauréats de l’action “Territoires d’innovation pédagogique” du PIA 3 comprend 25 campus connectés, 8 projets pour améliorer l’orientation et 12 nouveaux campus des métiers et des qualifications.

Concours i-Lab 2020 :  Pour la 22ème édition, les 73 lauréats, dont 10 grands prix recevront une subvention pouvant aller jusqu’à 600 000 €.

Universités européennes. 24 universités européennes supplémentaires viendront s’ajouter aux 17 premières alliances d’établissements d’enseignement supérieur sélectionnées en 2019. Au total, ces 41 alliances représentent un budget de 287 M€ provenant de l’Union européenne. Les établissements français pourront être accompagnés financièrement par l’enveloppe de 100 millions d’euros du PIA 3 débloquée par le MESRI et le SGPI en 2019.

Références   [ + ]

1. Il ne s’agit pas là des appels ANR “courants”, ni des appels européens, nombreux, ni ceux des régions.

2 Responses to “Appels à projets, annonces et concours : faites vos jeux…”

  1. Merci de cette liste edifiante : l’ordre chronologique est effectivement pertinent car c’est bien comme cela que le « client final » le recoit
    Cela illustre bien la difficulte pour des etablissements de taille moyenne ou petite a mobiliser les equipes suffisantes pour repondre accentuant ainsi les disparites entre etablissements
    Sans compter les auditions a Paris annoncees dans la précipitation avec des messages indiquant clairement qu.une presence physique est requise ..en’pleine crise sanitaire .. vecu.

Laisser un commentaire