Le plus grand défi de Sylvie Retailleau : peser dans la société française

1 Comment

Sitôt nommée, on a vu fleurir à propos de Sylvie Retailleau des procès d’intention ou à l’inverse l’espoir qu’elle change un système à bout de souffle. Son plaidoyer avant sa nomination pour “mettre en place une loi de programmation de l’enseignement supérieur” est en soi un objectif plus qu’ambitieux … et une grosse pression ! Cela impliquerait aussi des évolutions profondes dans les universités. Cependant, son plus grand défi sera de parler autrement à une société française éloignée de ces enjeux. Pour peser. Read More

Se tirer une balle dans le pied ou s’intéresser enfin aux étudiant(e)s ?

No Comments

Quel que soit le choix du périmètre de gestion de l’enseignement supérieur et de la recherche, quelle que soit la hiérarchie du poste (secrétariat d’État, ministère de plein exercice, ministère de plein exercice réunissant supérieur et recherche), quel que soit le choix de la personne (important comme l’a montré le mandat de F. Vidal), la priorité devrait être de mettre au centre la formation et les étudiants. Tous les chiffres le montrent : il y a une corrélation forte entre la dépense par étudiant et la performance d’un système de recherche. Ça devrait faire consensus non ? Read More

Frédérique Vidal ou le manque de confiance

1 Comment

Pour analyser 5 ans de F. Vidal à la tête du MESRI, il m’a semblé intéressant de livrer un éclairage décalé sur ce qui reste une énigme : comment a-t-elle pu passer en dessous des radars dans l’opinion publique, avec le 3ème budget de l’État, et au moins 3 réformes d’ampleur, la loi ORE et Parcoursup, les ordonnances sur les EPE et enfin la LPR ? Et susciter autant de critiques, chez les “opposants” habituels, mais surtout dans les profondeurs des communautés et chez celles et ceux qui soutenaient sa politique ? Je vous propose 6 clés de compréhension à la fois historiques, psychologiques, managériales, et bien sûr politiques.
Read More

Mes modestes conseils à E. Macron : 4 mesures fortes à prendre

4 Comments

Il est triste de devoir rappeler que les résultats des élections, quels qu’ils soient, s’imposent même s’il appartient au vainqueur E. Macron de ne pas ignorer les ressorts et les conditions de son élection. D’autant que l’abstention s’applique aussi à tous les partis…ce qui devrait rendre ces derniers prudents. Mais ce que révèlent aussi ces résultats, ce sont deux handicaps majeurs de notre pays : non pas la dépense publique, mais son efficacité et la faiblesse de son système éducatif qui génère en partie une défiance généralisée. Pour l’ESR, 4 mesures pourraient rapidement changer la donne. Je suis certain que le Président de la République va enfin m’écouter ! Read More