France 2030 ou France micro management ?

2 Comments

“Ni rire, ni pleurer, ni haïr, mais comprendre” selon la célèbre formule de Spinoza. Comprendre, c’est lire et c’est ce que j’ai fait avec le bilan d’un an de France 2030. Oui, il est indéniable que l’argent coule à flots. Mais coule-t-il là où il faut et au rythme où il faut ? Faut-il tout prévoir ou faire confiance ? Si les pouvoirs publics ont leur part de responsabilité évidemment, les acteurs institutionnels de l’ESR, universités, écoles et organismes, qui veulent moins de top down sont aussi face à leurs responsabilités : que font-ils pour faire émerger une autre façon de faire ? Read More

Grandes écoles-universités, suite

1 Comment

Ouf, mon dernier billet ne semble pas avoir généré des débats théologiques (et pire, des insultes) comme, au choix, fossoyeur de l’université ou destructeur de l’excellence. C’est donc l’opportunité pour moi de revenir sur quelques questions, inspirées notamment par les commentaires.
Read More

Grandes écoles et universités : dépassionnons le débat !

6 Comments

Il s’agit d’un des grands classiques des polémiques franco-françaises. La lecture du ‘Dictionnaire inattendu des Grandes Écoles’ de Bernard Belletante et Philippe Jamet me donne l’occasion d’aborder cette question puisque son sous-titre s’intitule ‘A lire avant de supprimer les grandes écoles’. Essayons de remettre en perspective les termes du débat en 2022, après les propos d’E. Macron sur la nécessité de faire des universités le centre de gravité du système. Et examinons les “victoires culturelles” respectives des écoles et des universités qui ouvrent le champ des possibles convergences.
Read More

Le misérabilisme nuit gravement aux étudiants les plus fragiles

2 Comments

Les bons sentiments cachent parfois quelques tartufferies et les indignations masquent trop souvent une impuissance à agir. On met la ‘précarité’ à toutes les sauces, avec une vision misérabiliste des étudiants, comme si ces derniers étaient homogènes socialement. Le résultat de ces ‘indignations’ depuis 30 ans ? Le maintien d’un système de saupoudrage des aides qui pénalise … les plus en difficulté ! Et ce leurre risque bien, en plus, d’occulter le nécessaire réinvestissement dans les universités et le fait que les jeunes et les familles les plus aisées reçoivent en moyenne 1,5 fois plus d’aide publique que les jeunes les moins aisés… Là est le vrai clivage.
Read More