France 2030 : planifier l’innovation ou prioriser l’enseignement supérieur ?

5 Comments
Et un plan de plus autour de l’innovation ! Les pouvoirs publics ont la fâcheuse habitude d’annoncer des plans et des priorités … en permanence. Le seul domaine dans lequel ils ne le font pas, c’est l’enseignement supérieur. Pourtant, l’argent coule à flots semble-t-il. Faut-il cependant interpréter la reconnaissance par E. Macron d’un sous-investissement dans l’ESR et une LPR “début de réparation”, comme l’amorce d’un changement durable ? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que la vision française de l’innovation, avec un CIR qui explose, a atteint ses limites.

Read More

2001, l’odyssée des ECTS … et de la sociologie !

3 Comments

Que se passait-il donc dans la galaxie ESR en 2001 ? 20 après, il est curieux de confronter ses souvenirs à la réalité. Pourquoi ? Parce que l’on a toujours l’impression de débats répétitifs, de promesses identiques et sans lendemain et/ou de postures catastrophistes permanentes. Le lancement cette année là des ECTS est révélateur de clivages profonds et d’une conduite du changement complexe. Mais on a aussi le droit de sourire en 2001 sur la polémique autour de la thèse de sociologie de l’astrologue E. Teissier et de ce qu’elle nous dit de certaines polémiques actuelles ! Read More

Les élections présidentielles arrivent : parlons chiffres !

2 Comments

A l’occasion de la publication de l’édition 2021 des données de l’ESR, il est utile de se pencher sur l’usage des chiffres, tant du point de vue des gouvernants que de leurs opposants. Depuis la création de ce blog, je me suis fixé une règle : essayer de séparer faits et commentaires (les miens !). On le sait, ce n’est ni la tradition et/ou la culture dominantes en ce moment… L’analyse des chiffres de l’ESR est de ce point de vue un parcours du combattant, entre ignorance, aveuglement et instrumentalisation. Read More

ESR français : que de temps perdu…

6 Comments

C’est une banalité d’évoquer le sous-financement des universités. Mais la bureaucratie à la française mine tout autant le fonctionnement d’un système sur lequel le dernier opus de la Cour des comptes sur le HCERES projette, s’il en était besoin, un éclairage cru. Au-delà du HCERES, les coûts de transaction colossaux dans l’ESR débouchent en effet sur la double peine : en plus de la ressource financière, on ampute la principale ressource des acteurs qu’est le temps. Et le temps c’est de l’argent.
Read More