Les études universitaires seront-elles considérées comme “nobles” un jour ?

1 Comment

L’annonce par le Président de la République de la suppression de l’ENA et des Grands corps (attendons quand même connaissant leur capacité de résistance…) ouvre pleinement le débat sur les élites. Mais au fond, pourquoi des bacs + 5 sont-ils considérés dans la société française comme supérieurs à des bacs + 8 ? Les analyses de Philippe d’Iribarne en 1989 aident à en saisir les ressorts profonds : l’Université arrivera-t-elle à transformer à son avantage l’opposition entre la “noblesse” (les Grandes écoles) et le “commun” qu’elle représente ? Read More

Université et formation des élites : un beau texte de Marc Bloch à (re)découvrir

3 Comments

Suivre les débats actuels autour de la formation des élites, c’est se replonger dans l’âme de la société française.  En 1943, dans un magnifique texte, écrit peu avant sa mort, et moins connu que “L’étrange défaite”, Marc Bloch livrait un vibrant plaidoyer humaniste, analysant la place de la formation et de l’éducation pour redresser le pays. Et notamment de ses élites qu’il voulait voir former à l’université. Non pas pour des raisons conjoncturelles, mais pour des raisons profondes. Je vous en propose quelques extraits qui semblent prémonitoires… Read More

Sciences Po gagne le loto à Poitiers : 42 780 € par étudiant

No Comments

8 millions d’€ de financement des collectivités locales pour 187 étudiants ! Tel est le coup de maître réussi par Sciences Po. Dans la continuité du travail engagé par Richard Descoings, Frédéric Mion a inauguré à Poitiers les nouveaux locaux d’un de ses 7 campus régionaux. Accueilli comme le messie, Sciences Po a donc réussi à obtenir ce qu’aucun autre établissement d’enseignement supérieur n’aurait osé imaginer : 42 780 € par étudiant ! 187 étudiants de l’université de Poitiers en licence, en master ou en doctorat auraient-ils obtenu des collectivités cette même somme ? Cette France de l’enseignement supérieur à 2 vitesses est-elle encore tenable ? Décryptage d’un coup digne de la Casa de Papel. Read More

500 000 étudiants étrangers en 2027 : sans revoir le système de bourses ?

1 Comment

C’est décidément une habitude dans l’ESR français : les polémiques autour de l’annonce des frais d’inscription pour les étudiants étrangers extra-communautaires ont porté sur des tas de choses (rayonnement de la France, sélection sociale, voire racisme d’État etc.) mais ont fait l’impasse, dans les propositions, sur la question plus générale des conditions d’accueil. Peut-on viser 500 000 étudiants étrangers en 2027 sans revoir de fond en comble la politique de bourses ? Y aura-t-il enfin une clarification entre MESRI et le MAEDI d’une part, et de l’autre entre l’État et les établissements ? Read More

Pas d’élites performantes sans viviers diversifiés

2 Comments

Selon Le Monde, le gouvernement entend modifier et diversifier le recrutement de la Haute fonction publique. Cette question des élites, de leur sélection et de leur formation, ne concerne pas que l’État : elle concerne aussi l’ESR français. Mais parce qu’élite = viviers diversifiés, nous avons beaucoup à apprendre du sport de haut niveau : on n’y sélectionne pas X profils identiques, sous peine de disparaître ! Si le milieu sportif l’a compris depuis longtemps, ni l’État, ni une partie de la communauté académique ne semblent en avoir mesuré les conséquences concrètes. Read More

La mission impossible des recteurs délégués à l’ESRI

1 Comment

Mon article sur les recteurs délégués à l’ESRI m’a valu de nombreuses réactions, dont l’une, publique, mérite que l’on s’y arrête. Jean-Michel Jolion pose une bonne question mais je ne partage pas la réponse qu’il apporte. Ne s’‘agit-il pas d’une mission impossible ? C’est l’occasion de revenir sur le rôle des régions au moment où le CNRS signe un premier “protocole de coopération” avec la Nouvelle-Aquitaine. Sans le recteur.  Read More

CIR : pourquoi ça ne fonctionne pas pour les jeunes docteurs

No Comments

Un des objets de crispation les plus visibles dans la communauté universitaire est que le dispositif du CIR siphonnerait les budgets au détriment de ceux dédiés à la recherche. Et l’embauche faible de docteurs dans la R&D privé, leur statut et leurs rémunérations illustreraient “un marché de dupes”. France Stratégie vient de publier plusieurs études sur l’impact du Crédit d’Impôt Recherche. Une fois de plus la même question est posée : une politique fiscale peut-elle faire évoluer le poids des représentations ? Ces regards rigoureux permettent (enfin) d’y voir plus clair. Read More