Grandes écoles-universités, suite

1 Comment

Ouf, mon dernier billet ne semble pas avoir généré des débats théologiques (et pire, des insultes) comme, au choix, fossoyeur de l’université ou destructeur de l’excellence. C’est donc l’opportunité pour moi de revenir sur quelques questions, inspirées notamment par les commentaires.
Read More

Mon année 2021 pour l’enseignement supérieur et la recherche

No Comments

Parce que je chronique l’actualité de l’ESR au fil de l’eau, il est toujours bon de prendre un peu de recul. Voici donc mon année 2021 : elle n’est pas une rétrospective mais une sélection de quelques uns de mes billets. C’est évidemment subjectif, de même que les rappels historiques choisis. Les leçons de l’échec français sur le vaccin seront-elles tirées ? Le récent rapport du Conseil d’analyse économique, celui de la Cour des comptes annoncent-ils une prise de conscience sur un nécessaire réinvestissement dans les universités, et pas seulement financièrement ? Il faut savoir rêver pour transformer le réel ! Je vous souhaite une très belle année 2022 et évidemment une bonne santé. Read More

France 2030 : planifier l’innovation ou prioriser l’enseignement supérieur ?

5 Comments
Et un plan de plus autour de l’innovation ! Les pouvoirs publics ont la fâcheuse habitude d’annoncer des plans et des priorités … en permanence. Le seul domaine dans lequel ils ne le font pas, c’est l’enseignement supérieur. Pourtant, l’argent coule à flots semble-t-il. Faut-il cependant interpréter la reconnaissance par E. Macron d’un sous-investissement dans l’ESR et une LPR “début de réparation”, comme l’amorce d’un changement durable ? Ce qui est sûr en tout cas, c’est que la vision française de l’innovation, avec un CIR qui explose, a atteint ses limites.

Read More

“Littéraires” de tout le pays, unissez-vous !

No Comments

Quoi de plus inutile qu’un (e)”littéraire” ? Le cliché de l’université “usine à chômeurs” vient en grande partie de cette affirmation, issue de l’époque où ces diplômés n’avaient pour seuls débouchés que l’enseignement, et plus généralement la fonction publique. Comme tous les clichés, il a la vie dure, renforcé malheureusement par celles et ceux qui défendent les ‘littéraires’ au nom des “savoirs désintéressés.” Et bien non, ce sont justement des savoirs “intéressés”, intéressés au sens du monde et de ses évolutions, intéressés à la compréhension de l’humain, des signes et des signaux faibles, entre autres.   Read More