2023 : l’année de tous les dangers pour S. Retailleau

1 Comment

“La prévision est difficile surtout lorsqu’elle concerne l’avenir” disait le regretté Pierre Dacq. Je préfère donc regarder l’année 2022, avec du recul face aux événements et à la pression du court terme pour retenir des lignes de force. Ce que nous dit 2022, que la ministre a prise en route au niveau budgétaire, c’est qu’il n’y a toujours pas d’infléchissement significatif, ni financier, ni stratégique, sinon un ton, une méthode et une volonté différents. Examinons pourquoi 2023 sera l’année de tous les dangers pour S. Retailleau, une année de plein exercice.  Read More

La sélection a-t-elle stimulé la démocratisation de l’enseignement supérieur ?

2 Comments

La plateforme Parcoursup est régulièrement accusée de sélectionner et d’accroître les disparités sociales. Dans notre pays, sélection reste un gros mot, y compris chez beaucoup de ses partisans ! Il existe en tout cas un paradoxe apparent : la hausse considérable des inscrits dans des filières sélectives a accompagné et même stimulé la démocratisation de l’accès aux études supérieures ! Contre-intuitif mais réel.
Read More

Marques universitaires : et si établissements et organismes faisaient cause commune ?

No Comments

Si les classements internationaux, en particulier celui de Shanghai, ont contribué à donner de la visibilité à des universités françaises ignorées dans leur propre pays, l’image d’excellence reste globalement attribuée aux écoles pour la formation et aux organismes pour la recherche. Et si établissements et organismes faisaient (réellement) cause commune pour attirer les étudiants les plus motivés et à fort potentiel en faisant rimer université avec excellence ? Et si ensemble ils s’adressaient à l’opinion publique et aux familles pour dire : oui l’université c’est la qualité, l’exigence et l’excellence ? Sans étudiants, pas de recherche !
Read More

Sélection à l’université ? Oui répondent les jeunes et les familles

No Comments

Le cas des étudiants qui n’ont pas trouvé de places en master repose la question de la sélection à l’université. Alors que notre pays garantit un “droit à la poursuite d’études” en master, essayons d’aborder sans dogmatisme ce débat de fond. En réalité, l’opinion publique a tranché et les familles ont voté avec leurs pieds. Plus de 55% des effectifs universitaires sont déjà inscrits dans des filières officiellement et légalement sélectives… Et sur 2 785 000 étudiants, plus de 2 millions sont inscrits dans des filières sélectives de toute nature ! Et pour sourire, consultez à la fin de ce billet les chiffres de la sélection en Droit de 1949 à 1956. Quel que soit le ou la ministre.
Read More