Marques universitaires : et si établissements et organismes faisaient cause commune ?

No Comments

Si les classements internationaux, en particulier celui de Shanghai, ont contribué à donner de la visibilité à des universités françaises ignorées dans leur propre pays, l’image d’excellence reste globalement attribuée aux écoles pour la formation et aux organismes pour la recherche. Et si établissements et organismes faisaient (réellement) cause commune pour attirer les étudiants les plus motivés et à fort potentiel en faisant rimer université avec excellence ? Et si ensemble ils s’adressaient à l’opinion publique et aux familles pour dire : oui l’université c’est la qualité, l’exigence et l’excellence ? Sans étudiants, pas de recherche !
Read More

Sélection à l’université ? Oui répondent les jeunes et les familles

No Comments

Le cas des étudiants qui n’ont pas trouvé de places en master repose la question de la sélection à l’université. Alors que notre pays garantit un “droit à la poursuite d’études” en master, essayons d’aborder sans dogmatisme ce débat de fond. En réalité, l’opinion publique a tranché et les familles ont voté avec leurs pieds. Plus de 55% des effectifs universitaires sont déjà inscrits dans des filières officiellement et légalement sélectives… Et sur 2 785 000 étudiants, plus de 2 millions sont inscrits dans des filières sélectives de toute nature ! Et pour sourire, consultez à la fin de ce billet les chiffres de la sélection en Droit de 1949 à 1956. Quel que soit le ou la ministre.
Read More

Faisons confiance aux étudiant(e)s !

No Comments

On l’a oublié, mais que n’a-t-on pas entendu depuis des mois à propos des étudiants : indisciplinés, irresponsables, démotivés, tricheurs, pas au niveau et, autre face de la même pièce fantasmatique et négative, miséreux, dépressifs etc. Ce florilège donne à voir une vision bien frileuse (et triste) de la jeunesse. L’enthousiasme de la rentrée en présentiel est l’occasion de revenir sur le clivage quasi culturel entre les tenants de la défiance vis-à-vis des étudiants et les tenants de la confiance. Un vieux problème éducatif dans un pays qui parle de “faute d’orthographe” quand les autres langues parlent d’ “erreur” orthographique… Tout un symbole.

Read More

Bac : le niveau qui baisse ? Un vieux débat !

2 Comments

Comme toujours au moment du bac reviennent les plaintes lancinantes sur le niveau qui baisse. Ce qui est avéré, ce sont les types de lacunes que révèlent les enquêtes Pisa et Timms. Car si l’on écoutait les Cassandre, depuis le temps, notre pays, à force de niveau qui baisse, serait peuplé d’analphabètes et ses habitants seraient encore des ‘chasseurs-cueilleurs’... Mais puisque cette nostalgie des neiges d’antan irrigue les débats, je me suis plongé dans les archives du Monde à propos du niveau des étudiants. J’ai procédé à une sélection d’articles sur la fin des années 40 et des années 50 : en ces temps-là, celles et ceux qui passaient le bac et arrivaient à l’université n’avaient rien à voir avec les ‘publics’ actuels. Et pourtant déjà leur niveau “baissait” dangereusement car les taux d’abandon frisaient les 35% !

Read More