Loi recherche : 5 milliards d’euros pour quoi faire ?

3 Comments

Les groupes de travail sur la LPPR ont donc rendu leurs propositions, avec un discours du Premier Ministre. L’écho médiatique a été faible, signe à la fois d’une communication défaillante et d’un intérêt limité pour des sujets jugés abscons 1Il faut dire que la lecture des rapports laisse une impression mitigée. Il existe pourtant de bonnes formations rédactionnelles dans les universités 😀 !. Le chiffrage des besoins est pourtant net et précis : il faut 4,9 Md€ pour porter le PIB consacré à la recherche publique à 1 point. Mais peut-on demander ces milliards sans une transformation profonde du système ? Les signataires des rapports préconisent pour cela de nombreuses mesures. Sont-elles réellement “transformantes” ? Suffiront-elles à convaincre le gouvernement, les parlementaires et l’opinion publique et bien sûr Bercy ? Read More

Références   [ + ]

1. Il faut dire que la lecture des rapports laisse une impression mitigée. Il existe pourtant de bonnes formations rédactionnelles dans les universités 😀 !

Les universités sont-elles vraiment mal gérées ?

No Comments

La traditionnelle “boule puante” sur les failles de la gestion des universités a précédé les propositions des groupes de travail préparatoires à la LPPR (loi de programmation pluriannuelle de la recherche)), rendues publiques aujourd’hui. C’est l’occasion de questionner la gestion des universités à partir d’un bilan de la LRU tiré par Jean-Richard Cytermann et Pascal Aimé 1Jean-Richard Cytermann, ancien chef de service de l’IGAENR et Pascal Aimé, IGAENR, “La loi ‘libertés et responsabilités des universités : origines, apports et bilan de la mise en œuvre'” dans la Revue française d’administration publique. Avec une double interrogation : peut-on bien gérer sans un personnel de soutien suffisant en quantité et qualité et sans donner à l’administration toute sa place ?
Read More

Références   [ + ]

1. Jean-Richard Cytermann, ancien chef de service de l’IGAENR et Pascal Aimé, IGAENR, “La loi ‘libertés et responsabilités des universités : origines, apports et bilan de la mise en œuvre'”

Quelques signaux faibles de notre système

1 Comment

L’exercice est toujours un peu convenu : quelles tendances dégager pour l’année universitaire qui commence ? J’ai essayé de capter quelques signaux faibles mais aussi des signaux forts à partir de centaines d’échanges, de rencontres et de visites, et bien sûr de lectures. Une sélection très subjective à partir notamment de mes chroniques, mais assumée ! Conclusion évidente : on se dit que si rien ne bouge rapidement en termes d’organisation et de financement le décrochage de la France va s’accélérer. Parce que les autres avancent ! Read More

Évaluation de la recherche : quand l’exemple britannique peut faire réfléchir

No Comments

L’évolution du système d’évaluation à la française semble être une priorité gouvernementale. Curieusement, et sauf raté de ma part, on ne trouve aucune étude comparée, encore moins réalisée par les services des ambassades, sur ce qui se fait réellement dans les pays équivalents. Invité par l’Institut Montaigne à University College London (UCL) 1 Je remercie vivement l’Institut Montaigne pour l’organisation et l’invitation à cette journée d’études au “centre for global higher education” de UCL., la présentation qu’une équipe de chercheurs britanniques a faite du Research Excellence Framework (REF) m’a incité à approfondir cette question. Read More

Références   [ + ]

1. Je remercie vivement l’Institut Montaigne pour l’organisation et l’invitation à cette journée d’études au “centre for global higher education” de UCL.