Loi recherche : relire les lois de programmation de 1982 et 2006

No Comments

Le chiffre attendu est sorti en pleine crise du Coronavirus : le budget consacré à la recherche serait augmenté de 5 milliards d’€ à 10 ans, de 25 à 30 milliards d’€. Quels que soient les aléas budgétaires, l’histoire montre des évolutions significatives à l’image des dernières lois de programmation de la recherche en 1982 et 2006. L’enjeu pour 2020 est de savoir si la crise du COVID-19 fera, enfin, de la recherche un enjeu pour la société française dans toutes ses composantes. Et qui ne se limite pas à la santé lorsque l’on mesure les tensions sociales et économiques à venir. Read More

Parcoursup et le bal des hypocrites

No Comments

Le rapport de la Cour des comptes sur Parcoursup et la loi ORE a suscité un déluge de critiques sur l’opacité supposée du système, une fois de plus à propos des universités. Pourtant, une autre lecture est possible : les “oui si” sont de fait un échec. Pourra-t-on continuer longtemps à maintenir un système à 2 vitesses avec des universités accueillant tout le monde, ayant 40% de boursiers, tout en étant le secteur le moins financé ? “Si oui”, c’est clairement le secteur privé qui ramassera la mise de l’hypocrisie générale.
Read More

Un peu d’histoire : 2004, le “big bang” avorté du CNRS

No Comments

Si l’on a beaucoup évoqué les 80 ans du CNRS, et ses glorieux anciens, j’apporte ma pierre, certes un peu triviale, en revenant sur ces 15 dernières années. Car elles éclairent les polémiques et tensions permanentes entres universités et CNRS, quoiqu’en disent publiquement les acteurs ! Ainsi, le plan élaboré en 2004, en plein mouvement des chercheurs avec Sauvons la Recherche, par Gérard Mégie et Bernard Larrouturou mérite d’être relu à la lumière des objectifs probablement très limités de la loi Recherche en termes de pilotage et d’organisation du système. Read More

Loi recherche : le syndrome “Jospin” et la revalo de 1988…

1 Comment

Un fantôme hantera-t-il la loi recherche en préparation ? C’est celui de la loi de 1989 sur l’école portée par Lionel Jospin. Mêmes ingrédients (revalorisations salariales), des contreparties souhaitées (“travailler autrement” dans l’éducation nationale pour Lionel Jospin, “assouplir” pour F. Vidal et E. Macron) et au bout du compte une interrogation : la LPPR subira-t-elle le sort de la loi sur l’école ? La façon dont est envisagée la réduction (justifiée) du temps de service des enseignants-chercheurs pourrait bien marquer une régression ! Et les revalorisations salariales prévues pourraient bien avoir le même accueil indifférent que celles de V. Pécresse en 2008… Read More