91 rapports et études sur l’ESRI en 2021 : le trop-plein ?

1 Comment

Avec 91 rapports de portée générale concernant directement ou indirectement l’ESRI, recensés par mes soins sur l’année 2021, peut-on dire qu’ils servent-ils vraiment à quelque chose ? Cela fait quand même 1 rapport publié tous les 4 jours ! Et sur 10 ans… Même si beaucoup de constats et préconisations sont pertinents et utiles, mais pas toujours, ils servent en réalité trop souvent de cache-sexe pour l’incapacité à agir. Read More

Le plus grand défi de Sylvie Retailleau : peser dans la société française

1 Comment

Sitôt nommée, on a vu fleurir à propos de Sylvie Retailleau des procès d’intention ou à l’inverse l’espoir qu’elle change un système à bout de souffle. Son plaidoyer avant sa nomination pour “mettre en place une loi de programmation de l’enseignement supérieur” est en soi un objectif plus qu’ambitieux … et une grosse pression ! Cela impliquerait aussi des évolutions profondes dans les universités. Cependant, son plus grand défi sera de parler autrement à une société française éloignée de ces enjeux. Pour peser. Read More

Sélection à l’université ? Oui répondent les jeunes et les familles

No Comments

Le cas des étudiants qui n’ont pas trouvé de places en master repose la question de la sélection à l’université. Alors que notre pays garantit un “droit à la poursuite d’études” en master, essayons d’aborder sans dogmatisme ce débat de fond. En réalité, l’opinion publique a tranché et les familles ont voté avec leurs pieds. Plus de 55% des effectifs universitaires sont déjà inscrits dans des filières officiellement et légalement sélectives… Et sur 2 785 000 étudiants, plus de 2 millions sont inscrits dans des filières sélectives de toute nature ! Et pour sourire, consultez à la fin de ce billet les chiffres de la sélection en Droit de 1949 à 1956. Quel que soit le ou la ministre.
Read More

Bac : le niveau qui baisse ? Un vieux débat !

2 Comments

Comme toujours au moment du bac reviennent les plaintes lancinantes sur le niveau qui baisse. Ce qui est avéré, ce sont les types de lacunes que révèlent les enquêtes Pisa et Timms. Car si l’on écoutait les Cassandre, depuis le temps, notre pays, à force de niveau qui baisse, serait peuplé d’analphabètes et ses habitants seraient encore des ‘chasseurs-cueilleurs’... Mais puisque cette nostalgie des neiges d’antan irrigue les débats, je me suis plongé dans les archives du Monde à propos du niveau des étudiants. J’ai procédé à une sélection d’articles sur la fin des années 40 et des années 50 : en ces temps-là, celles et ceux qui passaient le bac et arrivaient à l’université n’avaient rien à voir avec les ‘publics’ actuels. Et pourtant déjà leur niveau “baissait” dangereusement car les taux d’abandon frisaient les 35% !

Read More