Grandes écoles-universités, suite

1 Comment

Ouf, mon dernier billet ne semble pas avoir généré des débats théologiques (et pire, des insultes) comme, au choix, fossoyeur de l’université ou destructeur de l’excellence. C’est donc l’opportunité pour moi de revenir sur quelques questions, inspirées notamment par les commentaires.
Read More

Sélection à l’université ? Oui répondent les jeunes et les familles

No Comments

Le cas des étudiants qui n’ont pas trouvé de places en master repose la question de la sélection à l’université. Alors que notre pays garantit un “droit à la poursuite d’études” en master, essayons d’aborder sans dogmatisme ce débat de fond. En réalité, l’opinion publique a tranché et les familles ont voté avec leurs pieds. Plus de 55% des effectifs universitaires sont déjà inscrits dans des filières officiellement et légalement sélectives… Et sur 2 785 000 étudiants, plus de 2 millions sont inscrits dans des filières sélectives de toute nature ! Et pour sourire, consultez à la fin de ce billet les chiffres de la sélection en Droit de 1949 à 1956. Quel que soit le ou la ministre.
Read More

2001, l’odyssée des ECTS … et de la sociologie !

3 Comments

Que se passait-il donc dans la galaxie ESR en 2001 ? 20 après, il est curieux de confronter ses souvenirs à la réalité. Pourquoi ? Parce que l’on a toujours l’impression de débats répétitifs, de promesses identiques et sans lendemain et/ou de postures catastrophistes permanentes. Le lancement cette année là des ECTS est révélateur de clivages profonds et d’une conduite du changement complexe. Mais on a aussi le droit de sourire en 2001 sur la polémique autour de la thèse de sociologie de l’astrologue E. Teissier et de ce qu’elle nous dit de certaines polémiques actuelles ! Read More

Niveau des étudiants : l’éternel débat !

No Comments

Nouveau bac, contrôle continu, examens à distance, l’année en cours sera-t-elle l’apocalypse annoncée, avec une baisse de niveau et l’aggravation des inégalités dans les universités ? Difficile d’analyser sereinement et “à chaud” ce qu’il se passe. Mais remarquons que si les médias et des universitaires se posent cette question, personne n’interroge la qualité des examens dispensés aux plus de 500 000 étudiants du secteur privé, dont le modèle économique dépend du nombre d’inscrits… Là encore je propose de prendre (encore) un peu de recul en poursuivant ma note de lecture de Marc Bloch et en faisant appel aux éclairages d’Alain Boissinot, ancien recteur et de François Vatin, professeur à Paris-X Nanterre. Read More