Etudiants étrangers : le syndrome du garçon de café…universitaire

No Comments

C’était un secret de polichinelle : Frédérique Vidal a annoncé dans le JDD l’exonération des doctorants étrangers. Ce plan “Bienvenue en France n’en finit pas de susciter des commentaires, contre-commentaires, polémiques etc. Tout le monde a son avis. Mais peut-on s’interroger quelques minutes sur l’accueil des étudiants étrangers et des comportements culturellement marqués par le repli ? Read More

Même en master, universités et grandes écoles n’ont pas les mêmes publics

2 Comments

L’évolution des boursiers de l’ESR sur 5 ans montre l’accroissement de l’écart entre universités et Grandes écoles au niveau des profils des Professions et Catégories Socioprofessionnelles. Même en master, avec plus de 31% de boursiers, dont 8,8% aux échelons les plus hauts, les universités se distinguent nettement des grandes écoles en termes de publics. Avec les BTS, les universités demeurent, par le nombre d’étudiants boursiers, les poids lourds de la démocratisation. Read More

Sigles, dénominations dans l’ESR : bienvenue en absurdie

7 Comments

Je n’y avais pas prêté attention mais un nouveau sigle a réveillé mon intérêt pour cette propension à créer des sigles ou des noms absurdes dans l’ESR français. Ce n’est d’ailleurs pas réservé à ce secteur mais là je laisse les spécialistes en analyser les raisons ! Il y a eu l’ESEN, puis l’ESENESR, nous avons désormaisl’IH2EF. Bienvenue en absurdie. Et sourions un peu ! Read More

ESR : pas de choc démographique en vue

1 Comment

Les prévisions du MESRI jusqu’en 2026 tempèrent l’idée d’un choc démographique, tel celui vécu entre 1968 et 1998. Dans un monde où même des universitaires réagissent sur tout sans analyser les données objectives, c’est l’occasion de se pencher sur les effectifs actuels de l’ESR et surtout sur ce que nous disent, ou pas, ces prévisions démographiques. En 20 ans, les inscriptions dans l’enseignement privé ont crû de 89% à dispositif équivalent tandis qu’elles n’ont augmenté que de 12% dans l’enseignement public ! Et les filières courtes stagnent ou baissent tandis que les universités ne connaîtront pas de rush. Croissance modérée il y aura, mais où ? Read More