Une ministre aurait pu dire ça…

2 Comments

Après des mois de crise sanitaire, stress et pessimisme semblent la règle pour beaucoup dans l’ESR : tout conduit à ne voir que les choses négatives. C’est même le parti pris de la ministre avec sa polémique stérile sur l’islamo-gauchisme, mais c’est aussi celui d’une grande partie de ses opposants. Tous convergent sur un message implicite ou explicite : rien ne va à l’université. Et pourtant, si l’on s’éloigne du subjectif, de la sentence en 280 signes sur twitter, et que l’on analyse froidement les choses, voici ce qu’une ministre et même ses détracteurs auraient pu dire de positif. Sur Parcoursup, sur les masters, sur le doctorat. Read More

Étudiant(e)s : ne parlons pas à leur place !

3 Comments

La situation des étudiants est désormais à la Une de l’actualité et c’est une bonne chose. Mais parce qu’ils/elles ont montré un “civisme” élevé malgré les prédictions “catastrophistes”, le meilleur soutien à leur apporter n’est pas de surenchérir dans le larmoyant, le misérabilisme, la déploration et l’émotion. Les “victimiser” en permanence, c’est pointer leurs fragilités, pas leurs talents, leur énergie. Oui leur situation est globalement difficile, mais très différenciée à l’image d’un milieu très hétérogène. C’est pour cette raison qu’aux micro trottoirs racoleurs, je préfère m’appuyer sur 2 enquêtes :  celles de l’Observatoire de la Vie étudiante avant et pendant le premier confinement. Et je dois dire qu’il y a quelques surprises ! Laissons leur la parole plutôt qu’aux réseaux sociaux. Read More

Réussite étudiante : motifs d’espoir…et de désespoir !

No Comments

La réussite étudiante progresse à l’université. Quelles sont les raisons de cette progression ? Quel rôle pour Parcoursup et la loi ORE, pourquoi mesurer différemment la réussite ? Et comment les ingrédients naturels de la réussite sont entravés par leur lot d’absurdités bureaucratiques comme sur l’emploi étudiant ou les réorientations. Enfin, pourquoi les boursiers peinent-ils à trouver leur place en Grandes écoles ? Des notes du MESRI, des rapports IGÉSR décryptés par mes soins. Beaucoup d’espoirs mais aussi des pesanteurs désespérantes.
Read More

Prévisions des effectifs étudiants : le grand bug

5 Comments

La publication par le MESRI de l’Etat de l’ESRI 2020 dresse un constat implacable : la dépense par étudiant est de 11 470 € en 2018, son plus bas niveau depuis 2007. Avec un écart sans précédent de 5 800 € entre le coût d’un étudiant en université et en CPGE. Alors que pour l’ensemble des pays de l’OCDE, cette dépense s’accroît de 8 % entre 2010 et 2016, elle baisse en France de 5 % sur la même période ! Cerise sur le gâteau, on découvre une curiosité statistique et politique : les projections du MESRI à 10 ans ont surestimé systématiquement la progression des effectifs dans les CPGE et les STS et sous-estimé celle dans les universités. Comment et pourquoi ? Read More