CNU : son immobilisme le condamne-t-il ?

6 Comments

Dès que l’on parle d’enseignement supérieur, le grand jeu est de pointer du doigt les universités : on ne pourrait pas leur faire confiance par la faute de président(e)s, chantres du localisme et du clientélisme. On peut aussi inverser la charge de la preuve : l’immobilisme du CNU n’est-il pas ce qui le menace le plus ? En s’appuyant non pas sur des jugements militants mais sur les travaux de chercheurs, essayons d’aller plus loin et de sortir des débats théologiques. Que pourrait être un recrutement efficace ? En pensant que derrière tout ceci, il y a des candidats, pas des dossiers : ils méritent mieux qu’un débat à la hussarde.
Read More

Les 7 péchés capitaux des universitaires

3 Comments

Lascifs, paresseux, ignorants, absents, envieux, fats et complaisants : tel est le portrait de ses semblables fait en 1991 par Bernard Maris, maître de conférences, et qui n’était pas encore l’Oncle Bernard de Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier 2015. Le procès de la tuerie de Charlie Hebdo m’a remis en mémoire son livre que j’avais parcouru distraitement dans les années 2000. Sa relecture est revigorante, hilarante et souvent tellement actuelle ! Alors embarquez avec moi, en faisant preuve d’un peu de second degré : toute ressemblance avec des personnes ou des comportements rencontrés dans la vie universitaire n’est pas fortuite.
Read More

Résultats PISA : l’université est-elle condamnée à subir ?

7 Comments

J’ai abordé la semaine dernière le lien entre temps d’enseignement et temps de recherche. Mais ce lien ne nous dit rien des nouvelles nécessités de l’enseignement (hors crise sanitaire) face à des étudiants dont les lacunes réelles ou supposées inquiètent nombre d’enseignants-chercheurs. La lecture des résultats français de l’étude PISA, qui concerne des élèves de 15 ans, est en effet potentiellement préoccupante. Mais ces difficultés sont-elles irréversibles à l’arrivée à l’université ?  La lecture complète de l’étude permet d’être plus optimiste.  Read More

Recrutements : compétition, hypocrisie et régulation

3 Comments

L’adoption par le CNESER, après 21 heures de débats et de multiples amendements, du projet de LPPR 1Rappelons quand même que le CNESER ne fait pas la loi, qui, même pour le monde académique, est votée par les parlementaires ?., a épuisé ses participants mais pas les polémiques. Tout ceci se passe sur fond de déni de la réalité de la compétition scientifique, qui est un peu aux universitaires français ce que le sexe est aux puritains : y penser toujours, en parler jamais. Et qui évite le vrai débat de la régulation : relisons Ch Musselin, P-M Menger, repensons aussi aux expériences en cours. Read More

Références

1 Rappelons quand même que le CNESER ne fait pas la loi, qui, même pour le monde académique, est votée par les parlementaires ?.