Crédits LPR, plan de relance et ESR : ce n’est pas rien, mais quand ?

1 Comment

Sur les 100 Md€ du plan de relance, le MESRI estime la part de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation à 6,5 Md€, et ce sur 3 ans. On ne peut nier qu’il s’agisse d’un montant important, censé arriver en plus des fonds promis dans le cadre de la LPR. Comme toujours dans l’Etat français, la question reste la conception, la qualité de l’exécution, et son rythme. A force de lire des rapports officiels, notamment de la Cour des comptes, sur son efficience, il y a quelques points de vigilance…. Read More

Où est passé le 3ème budget de l’État ?

2 Comments

A peine la crise du COVID-19 (presque) refermée, après les grandes déclarations sur l’importance de la recherche, le Premier ministre a fixé ses priorités : ni la recherche, ni l’enseignement supérieur n’y figurent. Le 3ème budget de l’Etat, l’ESRI a disparu des écrans radar. Mais les universitaires pourront-ils continuer à jouer les Calimero alors même que, comme dans un célèbre village gaulois, ils passent leur temps en polémiques internes ? F. Vidal va-t-elle ‘fendre l’armure’ ? Read More

Lyon-St Etienne : tirer les leçons d’un échec

7 Comments

La crise qui vient d’éclater à l’université de Saint-Etienne 1Les 3 vice-présidents centraux (conseil d’administration et moyens, recherche et formation) et 4 VP délégués de l’université (sur onze VP au total) ont démissionné pour exprimer leur désaccord vis-à-vis du projet actuel d’université cible. n’est que le dernier soubresaut de l’échec du projet “Université de Lyon”. Sur le toboggan des politiques de sites, ce projet concentre tous les défauts des politiques publiques de l’ESR mais aussi toutes les faiblesses du monde académique en France. L’Etat saura-t-il assumer ses responsabilités ? Un schéma type Saclay à 2 projets est-il viable à Lyon-Saint-Etienne ? Read More

Références   [ + ]

1. Les 3 vice-présidents centraux (conseil d’administration et moyens, recherche et formation) et 4 VP délégués de l’université (sur onze VP au total) ont démissionné pour exprimer leur désaccord vis-à-vis du projet actuel d’université cible.

Baisse des droits d’inscription mais augmentation de la démagogie

No Comments
Les droits d’inscription à l’université vont donc baisser… en n’activant pas le mécanisme d’indexation. Sans celui-ci, ils avaient déjà baissé en 2018. Mais ce qu’il faut bien qualifier de décision démagogique profitera-il au gouvernement ? Évidemment non ! Face à une mesure politiquement inefficace, symboliquement dangereuse et pratiquement contre-productive, abordons plutôt cette question sous un angle rationnel, celui de l’intérêt des étudiants : la paupérisation de leurs universités est-elle une fatalité dans ce pays ?

Read More