La loi recherche face à l'”archipellisation” du monde académique

3 Comments

La semaine dernière, j’avais pointé 2 écueils concernant la LPPR. La lecture des textes, les premières réactions qu’ils suscitent, soulèvent la question de l'”archipellisation” du monde académique, sur fond de sentiment de déclassement. La relative dislocation des références culturelles communes s’approfondira-t-elle ? Quelles en seront les conséquences face à un projet de loi accusé de remettre en cause le modèle français ? Cette “archipellisation” sera-t-elle son talon d’Achille dans le cadre de la loi recherche ? Read More

Les 2 écueils de la loi recherche

No Comments

Les montants annoncés pour la future loi recherche ne sont pas négligeables (+ 5Md€ soit 23,7 Md€ réinjectés au total) et de nombreuses mesures sont intéressantes et consensuelles. La programmation sur 10 ans peut légitimement faire sourire mais le fait qu’une partie concerne les rémunérations est cependant en soi une garantie. Ce projet de loi va rencontrer 2 écueils : le premier, à moyen et long terme, c’est le décrochage en cours de l’enseignement supérieur, ignoré alors qu’il touchera de plein fouet la recherche française. Le second, est celui de la grave crise de confiance entre le MESRI et les corps intermédiaires. Read More

Loi recherche : relire les lois de programmation de 1982 et 2006

No Comments

Le chiffre attendu est sorti en pleine crise du Coronavirus : le budget consacré à la recherche serait augmenté de 5 milliards d’€ à 10 ans, de 25 à 30 milliards d’€. Quels que soient les aléas budgétaires, l’histoire montre des évolutions significatives à l’image des dernières lois de programmation de la recherche en 1982 et 2006. L’enjeu pour 2020 est de savoir si la crise du COVID-19 fera, enfin, de la recherche un enjeu pour la société française dans toutes ses composantes. Et qui ne se limite pas à la santé lorsque l’on mesure les tensions sociales et économiques à venir. Read More

PIB et financement de la recherche : une tendance inquiétante

1 Comment

Le monde de la recherche a une curieuse tendance à se noyer dans des débats internes certes importants, mais qui perdent de vue l’essentiel : sans financements à la hauteur, la discussion sur les statuts reste virtuelle. C’est ce que vient rappeler une note du SIES-MESRI qui pointe une tendance inquiétante montrant que l’objectif de 3% du PIB s’éloigne : le décalage entre la croissance du PIB et celle des dépenses de recherche s’accroît. Et la faiblesse globale de la R&D des entreprises françaises reste un handicap majeur. Read More