Augmentation continue des inégalités dans l’ESR : un fantasme vivace

No Comments

Sauf si les publications du MESRI étaient truquées (option complot), on y découvre des données qui valent la peine qu’on les lise. Loin du descriptif apocalyptique des inégalités dans l’ESR, qui s’aggraveraient chaque année (et depuis le temps, on se demande où on en serait !), les chiffres sont clairs : cette assertion est totalement fausse. Non pas qu’il n’y ait pas d’inégalités, mais elles régressent, et sont surtout concentrées dans certains secteurs.  Read More

35 000 villages de l’ESR face au serpent de mer des regroupements

No Comments

L’échec des Comue est acté et l’avant-projet d’ordonnance sur les nouvelles formes de regroupement a pour objectif de sortir de l’ornière du rapprochement Universités-Grandes écoles, en panne depuis 20 ans. L’ESR français est à la croisée des chemins : va-t-il connaître une nouvelle couche du millefeuille ou bien une clarification ? Sans entrer dans le détail d’un texte touffu et provisoire, l’essentiel est là : l'”emboîtement” des personnalités morales préserve-t-il les “spécificités” des écoles ? Ou écoles et universités peuvent-elles converger sur un nouveau modèle ? Read More

A t-on encore besoin de recteurs/rices au-dessus des universités ?

No Comments

Après la réforme des régions académiques, i.e. l’alignement sur les régions administratives, le gouvernement s’apprête à porter le coup de grâce au monopole des universitaires sur la fonction de recteur/rice. Non pas qu’il n’existait pas déjà des “dérogations” mais le projet de décret en cours signe la fin d’une époque. Retour sur l’évolution des processus de recrutement. Et puis une question : les universités ont -elles vraiment besoin d’une rectrice (osons féminiser !) au-dessus d’elles ? Read More

L’avenir des “humanités” : un débat majeur pour la société française

2 Comments

“Facs poubelles”, “usine à chômeurs”, les qualificatifs souvent négatifs continuent de prospérer à propos de l’université, essentiellement les SHS et surtout les humanités. Malgré des changements profonds, qu’attestent les taux d’insertion professionnelle, les humanités vivent avec cette image d’inadaptation aux attentes de la société contemporaine : un problème aussi aux USA comme le montre une étude américaine. Retour sur une idée reçue. Read More

“Facs poubelles” ? Non, exceptionnelle performance des universités françaises !

1 Comment

Les éditorialistes à la mode se gaussent des difficultés supposées ou réelles des universités françaises. Pourtant, elles n’ont pas à rougir des chiffres de l’insertion professionnelle de leurs étudiants, ou de leurs performances dans les classements, vu leurs moyens. Justement parce qu’elles font beaucoup avec peu ! Un astrophysicien de Toulouse, Olivier Berné tente d’inverser le classement de Shanghai en modifiant le thermomètre. S’il vise à côté, il soulève cependant un problème de fond : l’incroyable déperdition d’énergie du système. Et son potentiel ! Read More

Universités/organismes de recherche : une clarification inévitable

No Comments

Le symptôme le plus inquiétant pour la recherche et l’innovation en France demeure la lente mais régulière descente aux enfers du nombre de doctorants. Mais il est peut-être celui d’une maladie plus grave, qui est celle de l’organisation de la recherche, toujours autant basée sur la prééminence symbolique des organismes. Pendant que la compétition mondiale pour attirer les talents fait rage, organismes et universités vont devoir clarifier leurs relations, sous peine de décrochage brutal. Le tête-à-tête Universités-CNRS qui s’annonce marquera-t-il un changement du paysage ?
Read More

Derrière les chiffres alarmants du doctorat, un système à bout de souffle ?

5 Comments

Le signal le plus alarmant pour la recherche et l’innovation en France demeure la lente mais régulière descente aux enfers du nombre de doctorants. Les derniers chiffres disponibles (2017) n’incitent pas à l’optimisme, puisque le nombre d’inscrits en 1ère année de thèse diminue, et confirme une baisse tendancielle. Pire, l’attractivité chez les étudiants étrangers est en berne. Si les raisons sont multifactorielles, c’est tout le système français d’ESR qui est interpellé.
Read More

DUT et licence “plus efficaces” que les BTS et CPGE ? Polémique probable…

3 Comments

DUT et licence plus efficaces que les BTS et CPGE ? A rebours des idées reçues, c’est l’hypothèse d’Aurélien Lamy, Maître de conférences en Sciences de gestion à l’Université de Caen Normandie. On savait évidemment qu’étudier à l’université, vu la faible dépense par étudiant, est d’un bon rapport qualité-prix. Mais là où la démarche d’Aurélien Lamy est audacieuse, c’est qu’il compare 4 filières (DUT, Licence, BTS et CPGE) en termes d’efficacité, à savoir la réussite des étudiants. Une polémique en vue qui pourrait nourrir le débat sur l’organisation du système.
Read More

Business schools : une “crise des subprimes” se profile-t-elle ?

2 Comments
Que nous disent ces signaux faibles qui préfigurent des difficultés majeures pour les Business schools, après la valse des directions et la dernière alerte, avec la volonté du gouvernement de tailler dans les budgets des CCI ? Entre les inquiétudes de Jean-Philippe Denis, rédacteur en chef de la Revue française de gestion et l’analyse du professeur au collège de France Pierre-Michel Menger, ou encore celles d’Andreas Kaplan d’ESCP Europe, ou de Gilles Paché d’Aix-Marseille Université, il y a matière à réfléchir sur leur modèle économique mais plus encore sur ce qu’elles apportent à la société.

Read More

L’art (inconnu) du conditionnel chez certains journalistes et l’arrivée des “marronniers”

4 Comments

Surprise ce lundi 20 août à l’écoute des bulletins d’information de France Info et de FIP : je découvre qu’un rapport pointe la hausse du coût de la vie étudiante en cette rentrée et que près d’un étudiant sur deux est salarié. La source (Unef) est mentionnée à la fin, de façon anodine comme s’il s’agissait d’une étude incontestable, du genre statistique de l’Insee. L’occasion de revenir sur les “marronniers” à venir pour l’enseignement supérieur et le bénéfice que pourraient en tirer, avec un peu d’anticipation, les établissements.
Read More

Parcoursup : la double erreur du MESRI

No Comments

Ayant l’expérience de Ravel, APB et maintenant Parcoursup, je me suis toujours méfié des réactions à chaud ou des micro-trottoirs. Cependant, pour Parcoursup, tube obsédant du printemps et de l’été, on peut déjà tirer quelques enseignements, même s’il faut rester prudent en attendant les chiffres définitifs. Mais le gouvernement a commis une double erreur en étirant la procédure et en clamant partout que tout allait bien, à quelques détails près. Conséquence, il a perdu la bataille de l’opinion publique qui voit bien, par exemple, que les problèmes de logement, déjà compliqués, le sont encore plus. Mais plutôt que de parler de catastrophe, une analogie sportive convient mieux : contre-performance.
Read More

Une université en plus ? une fausse bonne idée

3 Comments

Le premier bilan de Parcoursup, incontestable lui, c’est que l’augmentation du nombre d’étudiants, une fois de plus pas anticipée (on pourrait refaire l’histoire depuis les années 60 !) va nécessiter des moyens supplémentaires. Il est probable que le gouvernement (comme ses prédécesseurs ) n’en fasse pas une priorité 😒. Mais rêvons : certains ont lancé l’idée, comme un symbole, mais parfois comme une demande concrète, de la création d’une université supplémentaire. Est-ce vraiment un bonne idée ? Retour sur l’allocation des moyens du point de vue d’une stratégie de l’ESR.
Read More

Doctorat et direction d’établissement : quelques réflexions complémentaires

2 Comments

Mon post intitulé Le doctorat est-il vraiment indispensable pour diriger un établissement d’ESR ? a suscité de nombreuses réactions, sur ce blog et sur twitter. Il est toujours bon d’aller regarder ailleurs pour pousser les questionnements, à partir d’autres expériences. De nombreux exemples peuvent faire réfléchir, et il est toujours intéressant de pousser les analogies : opéras, hôpitaux…et équipes de football 😀 !
 
Read More

Le doctorat est-il vraiment indispensable pour diriger un établissement d’ESR ?

6 Comments

Alors que la nomination du futur président de l”école Polytechnique est attendue, le profil du favori, Eric Labaye, dirigeant de McKinsey, suscite des critiques en raison de son profil “non recherche”. Mais au fait : est-il vraiment nécessaire de disposer d’un doctorat pour diriger un établissement d’enseignement supérieur, voire de recherche ? 
Read More

La France, aussi championne du monde du dénigrement de l’université

3 Comments

Quoiqu’on pense de la trilogie française unique au monde université-prépas/grandes écoles-organismes de recherche, ce qui reste le plus handicapant n’est pas la permanence de ce système unique au monde mais sa justification par le dénigrement de l’université…et de ses étudiants. Parcoursup est à cet égard un excellent révélateur, dans lequel l’université apparaît souvent comme un repoussoir, à l’exception de ses filières sélectives, et encore. Analyse d’un phénomène ancré dans notre histoire.
Read More

Parcoursup et le panurgisme médiatique

3 Comments

Le cas de cette lycéenne polynésienne soi-disant refusée dans les “prestigieux” lycées parisiens a fait le “buzz” comme on dit depuis quelques jours. Information qui, notamment grâce au travail … journalistique de Marie-Estelle Pech du Figaro, s’est révélée un peu différente ! Une dépêche AFP, sans vérification, semble être à l’origine de tout ceci. Après la une de Libération sur l’homéopathie ou encore quelques articles dans Le Monde à relents complotistes (sur l’hyperélectrosensibilité par exemple), on peut s’inquiéter du virus des vérités alternatives et autres fake news, qui essaiment des réseaux sociaux vers la presse : Parcoursup est ainsi devenu l’exutoire de tous les maux, avérés ou inventés, de l’ESR. Read More

Que nous disent langue de bois et autres poncifs de l’ESR ?

No Comments

Qui n’a pas de tics de langage, ne pratique jamais la langue de bois ou n’utilise que rarement les poncifs de l’enseignement supérieur et la recherche jette la première pierre ! Je profite des (futures) vacances pour remuer un peu le couteau dans la plaie. Sans doute pourrait-on faire la même chose dans tous les secteurs, mais en écrivant ce papier, j’ai quand même l’impression que cela nous dit quelque chose sur l’ESR français. Diantre, un peu de créativité : on a l’impression de lire la réclame des années 50 !  Read More

La science dont il faudrait rêver : le plaidoyer d’une académicienne pour l’université

No Comments

Benjamine de l’académie des Sciences, la mathématicienne Laure Saint-Raymond y a prononcé un discours sur la science dont elle rêve. Ses constats interpellent autant les gouvernants que les scientifiques eux-mêmes, en particulier ceux qui sont considérés comme les meilleurs. Surtout elle livre un plaidoyer pour “redonner un peu de prestige à l’université” et s’appuyer sur 2 piliers, diversité et créativité. Sans esquisse de réelles réponses au problème qu’elle soulève, ce qui montre l’impuissance de la communauté scientifique à s’organiser pour penser des évolutions qu’elle juge nécessaires.
Read More

L’image abîmée et brouillée de l’université française : une semaine de presse

1 Comment

Parcourir la presse, c’est mesurer le fossé qui règne entre le poids sociétal, économique et scientifique des universités et leur poids dans les médias. Je me suis livré à une petite étude sur une semaine. Dans les médias nationaux non spécialisés, la balance penche clairement du côté des organismes de recherche et des écoles, grandes ou petites. Pire, la majorité des mentions a une connotation négative à propos des universités. Bien sûr, ces dernières sont plus présentes dans la PQR. Mais l’influence média, décisive pour reconstruire une image auprès des décideurs économiques et politiques est proche de zéro. Read More

Quand des universitaires découvrent l’enseignement supérieur privé

1 Comment

Un article de Ouest France, multi repris sur twitter serait la preuve que Parcoursup conduit des jeunes vers les écoles privées, à cause de ses dysfonctionnements. Il faut vraiment qu’une partie des universitaires vive sur une autre planète pour découvrir que le privé récolte la mise depuis des années. Les raisons ? Multiples, mais la principale réside dans l’incapacité dans laquelle a été l’Université de proposer, de façon réactive, une offre suffisamment diversifiée, couplée à une pédagogie différente. Le tournant raté des années 70/80 pèse encore sur les universités. Read More

PIA, Comue, tutelle des labos : le PDG du CNRS Antoine Petit réforme l’ESR…

No Comments

Dans le JDD du 24 juin, Jean Tirole dénonçait une fois de plus les Idex “ensembles trop gros” et donnait quelques exemples. Au même moment, le nouveau PDG du CNRS, dans le cadre de sont tour de France des sites, met de grands coups de pied dans la fourmilière de l’ESR : des systèmes d’information qui ne marchent pas vraiment, des Comue qui ne servent à rien, des outils du PIA qui sont incompréhensibles et des écoles d’ingénieurs qui doivent faire des choix… Au moment où se discutent les futurs “assouplissements” des statuts d’établissements, et où la ministre reste empêtrée dans Parcoursup, Antoine Petit propose de mettre de l’ordre dans la tutelle des labos. Sera-t-il le seul à vouloir mettre un peu de cohérence ? Read More

Quelques raisons qui expliquent le manque d’intérêt des médias pour l’ESR

3 Comments

Un lecteur attentif de ce blog, Marc Drillech du groupe Ionis, soulève dans un commentaire la question du manque d’intérêt global des médias pour l’éducation en général et pour l’ESR. C’est une vraie question car les établissements ne maîtrisent pas ce paramètre. Il mérite qu’on s’y arrête : j’essaie moi-même depuis plusieurs années d’en comprendre les raisons essentielles. Je propose à mes lecteurs quelques pistes, qui ne prétendent pas épuiser la réflexion ! Mais surtout, je perçois ce qui pourrait amorcer un changement de fond : Parcoursup va -t-il déplacer le traitement médiatique vers le supérieur de manière durable ? Read More

Lycées, prépas, écoles, universités : le choc Parcoursup n’épargnera personne

No Comments

Il y au moins une chose certaine avec Parcoursup : partisans ou détracteurs du système guettent en permanence des signes qui dessineraient une tendance, entre scénario catastrophe ou première non pas réussie mais perfectible. On peut cependant déjà mesurer des conséquences dont on n’a pas fini de parler comme le primat de Parcoursup sur le bac. Aucune planète de la galaxie n’échappe à ce qui s’apparente à une vraie rupture dans le fonctionnement du système : ce qui fonctionnait séparément doit désormais converger. Parcoursup, le nouvel Apple store ? 
Read More

X et CentraleSupélec…et MIT : les limites de l’entre-soi des 2 fleurons des Grandes écoles

7 Comments

Les aléas de la nomination des successeurs de Jacques Biot à l’X (à nouveau candidat) et de Hervé Biausser à CentraleSupélec doivent faire sourire les universitaires, dont la gouvernance est souvent pointée du doigt. Ces 2 fleurons vivent une crise comme jamais qui va au-delà des personnes concernées. A la démocratie universitaire s’oppose ici le jeu des lobbies, qui ne semble pas être plus efficace ! Pendant ce temps, le MIT publie une étude sur le futur des formations en ingénierie les plus prometteuses : les fleurons français en sont absents. Les élites française se déliteraient-elles 🙂 ? Read More

Après Ma Thèse en 180s, le tour de l’ESR français en 80 jours ?

No Comments

Le titre de la thèse du gagnant grenoblois de MT180s (“la mesure de la propagation des ondes sismiques dans la terre”, et plus particulièrement “l’approche eulérienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope”) est vraiment d’une simplicité biblique par rapport au système français d’ESR. Cette superbe opération de promotion de l’ESR français se heurte toujours au peu d’appétence des élites françaises pour la recherche mais aussi à son inextricable organisation qui empêche la France de faire émerger rapidement ses champions.
Read More

Le défi médiatique des universités : se professionnaliser

2 Comments

Le formidable succès, notamment médiatique, de MT180s, est l’occasion de se pencher sur la relation des universitaires avec les médias. C’est un fait, les universités se plaignent globalement du traitement dont elles sont l’objet (ce n’est pas le cas de certains universitaires qui y ont leur rond de serviette…). Le constat est implacable : les universités n’ont toujours pas investi, à l’inverse des écoles, notamment les business schools, le terrain des relations publiques, dont les médias sont un rouage essentiel. Alors que vient de se tenir le colloque annuel de l’Arces, l’association des responsables communication de l’ESR, essayons de comprendre pourquoi.
Read More

Bac et Parcoursup : valoriser la précocité ou la maturité ?

No Comments

A l’occasion des épreuves du monument national qu’est le bac, cependant en train d’être supplanté par Parcoursup, il est intéressant de se pencher sur un des ressorts des “distinctions françaises”. Notre système scolaire valorise la réussite précoce avant tout dans les couches sociales aisées : sauter une année de maternelle pour aller en CP, sauter une classe, avoir son bac avec un, voire deux ans d’avance, et surtout avec mention TB. Si précocité ne veut d’ailleurs pas dire élève surdoué, ce culte est avant tout celui d’une certaine performance scolaire et du refus de l’échec. Et il influence toute la chaîne éducative française jusqu’à l’absurde. Mais cette réussite précoce est-elle vraiment durable ? Que nous enseignent d’autres expériences de précocité dans la musique et dans le sport ?  Read More

Y a-t-il un syndrome de Stockholm des universitaires français ?

1 Comment

Y a-t-il quelque chose en commun entre celles et ceux qui occupent une fonction de responsabilité dans l’ESRI, et ceux qui dénoncent à longueur d’appels médiatiques les “bureaucrates”, les “trahisons” etc. ?  Pourtant, si cette question peut sembler paradoxale dans ce contexte, la réponse à y apporter peut éclairer les débats sur l’avenir de l’Université française. Tout se passe comme si, à l’image du syndrome de Stockholm, les universitaires français avaient intériorisé les arguments de leurs détracteurs qui ignorent ou méprisent l’Université. Invraisemblable ? Provocateur ? Pas tant que ça ! A force de parler du verre à moitié vide plutôt que du verre à moitié plein, les universitaires ne se tirent-ils pas une balle dans le pied ? Read More

Parcoursup : opération portes ouvertes dans les médias

1 Comment

Qui peut dire que les médias ne s’intéressent pas à l’enseignement supérieur ? Parcoursup fait en permanence la Une de la presse et (re)met sur le devant de la scène la complexité du système français pour les familles…et les journalistes. Avec son lot d’incompréhensions et de polémiques. Car les médias, à l’heure des réseaux sociaux, doivent travailler de plus en plus vite. Donc, il faut les influencer rapidement, ce qu’ont compris les réseaux militants, qui ont occupé le devant de la scène à coups de tribunes et de libres opinions, face à un ministère qui a tenu sa ligne de conduite, à coup de tableaux et de chiffres.
Read More

Intégrité scientifique : des relations conflictuelles avec les médias

2 Comments

Les relations entre certains médias, des responsables universitaires et des personnalités scientifiques sont orageuses. 2 sujets entraînent des crispations, Parcoursup et les blocages d’établissements d’un côté, et de l’autre les questionnements autour de l’intégrité scientifique. Un cap a cependant été franchi avec la mise en cause personnelle, par un appel de chercheurs, d’un journaliste du Monde. Sa faute ? Avoir relayé des critiques et mises en cause d’une responsable du CNRS, à partir de sources anonymes. Décryptage de quelques mécanismes médiatiques…et universitaires. Read More

Transparence des nominations dans l’ESR : l’Inserm, un cas d’école ?

No Comments

L’État a voulu faire preuve depuis quelques années, de plus de transparence dans les nominations, tant dans les fonctions de directeur-rice d’administration centrale que dans celles de dirigeants d’établissements publics, en instituant des appels à candidature et des avis de commissions, voire l’audition des impétrant(e)s par le Parlement. Les changements passés, DGRI, Dgesip, CNRS, ANR, CEA, Cnous, ceux à venir, INRIA, Ifremer, Inserm témoignent-ils d’une nouvelle pratique ? Les polémiques autour du renouvellement, ou non, d’Yves Lévy à l’Inserm, ne masquent-elles pas l’essentiel ? La transparence formelle ne néglige-t-elle pas 2 éléments essentiels, le bilan et le projet des établissements ? Read More

Merci aux bloqueurs ? Avec les examens en ligne, les universités accélèrent sur le numérique

No Comments

La tenue des examens universitaires, conséquence des blocages, a fait la une des médias, avec son cortège d’annulation, de report et de polémiques. Et si ce qui a d’abord été vécu comme une catastrophe, devenait une chance pour les universités ? C’est ce dont témoigne le président de l’université Paul Valéry sur les examens en ligne, et qu’illustre la vidéo Canal U avec la présentation par Pierre Beust de l’université de Caen de la certification à distance et la télésurveillance.
Read More

Communication interne : les 2 chaînons manquants

1 Comment

La crise que viennent de traverser les universités pourrait durablement entacher leur image, même si heureusement leurs filières les plus réputées seront préservées. C’est l’occasion de s’interroger sur les faiblesses de leur stratégie d’information interne, qui sont apparues crûment. Alors que beaucoup d’entre elles s’engagent, certes timidement, dans des stratégies de communication, elles oublient souvent que faute d’une stratégie d’information basique, la communication interne et externe fera pschitt. Mais au fait, pourquoi l’information ne circule-t-elle pas ou mal ? Read More

Innovation vs innovation de rupture : les pouvoirs publics font-ils fausse route ?

1 Comment

Alors que le salon Vivatech, “vitrine” de l’innovation vient de s’achever, est-on sûr que l’on parle en France, à propos d’innovation, de la même chose ? Car l’innovation (chacun peut innover !) n’est pas l’innovation de rupture, de même qu’une création d’entreprise n’est pas une start-up. C’est bien le cœur de la confusion française, dont les élites coupées de la recherche fonctionnent à coup d’engouements et d’effets de mode. Examinons les effets du CIR et analysons ce que disait Cédric O, conseiller d’Emmanuel Macron, lors d’une matinée de l’ANRT consacrée au numérique. Avec une question légitime : les pouvoirs publics, depuis des années, ne font-ils pas fausse route en confondant innovation et innovation de rupture ? Read More

Les chiffres (véritables) du budget 2017 ESRI selon la Cour des comptes

No Comments

Que nous disent les magistrats de la Cour des comptes du budget de l’enseignement supérieur et de ses opérateurs ? C’est un exercice utile afin de percevoir la réalité et non pas ses propres impressions sur l’année 2017. Si comme souvent, beaucoup retiendront le fait que 7 universités ont des difficultés financières (en oubliant d’ailleurs au passage que des Grandes écoles sont également concernées), il est toujours intéressant de nourrir les débats à partir des faits et des chiffres. Voici quelques éléments pour se faire une opinion.

Read More

A Normale Sup, les nouvelles “dames patronnesses” des universités

No Comments

L’université française en général méprisée, est devenue l’épicentre de tous les débats avec Parcoursup. Pourtant, avec seulement 32% de vœux en filière non sélective, elle est objectivement minoritaire dans les attentes des lycéens. Pourtant, on la charge de tout : réduire les inégalités sociales d’accès, faire réussir etc. Mais à force d’en faire trop, comme avec l’appel (non signé…) dans Libération d’étudiants et d’enseignants de Normale Sup, “pour normale, la sélection est anormale”, on finit par se demander si ces plaidoyers ne ressemblent pas à la chanson de Jacques Brel : “Pour faire une bonne dame patronnesse, C´est qu´il faut faire très attention, A ne pas se laisser voler ses pauvresses, C´est qu´on serait sans situation, A ne pas se laisser voler ses pauvresses, C´est qu´on serait sans situation”. Les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur sont-elles devenues le nouveau “charity business ?
Read More

Parcoursup remplace le bac : un changement majeur

No Comments

Grèves, manifestions et blocages quasi terminés, la date du 22 mai, avec ce qui a précédé et tout ce qui va suivre, fait désormais de Parcoursup le remplaçant du bac ! Toute l’attention des familles, des lycéens, mais évidemment des médias est désormais concentrée sur ce pré-choix. Avec tous les fantasmes, les angoisses, les espoirs aussi, qui vont avec. Alors que les jeunes privilégient de plus en plus les filières sélectives, quelles qu’elles soient, le jeu de chaises musicales au résultat encore inconnu, va permettre d’afficher la vérité de l’attractivité. Et le bac devient le dernier “sceau” à apposer, une fois que tout est écrit. Read More

Universités régulièrement bloquées : alerte rouge sur les inscrits depuis 5 ans

No Comments

Alors que des universitaires font circuler depuis des semaines des chiffres fantaisistes sur les postes supprimés etc., je me suis livré à une petite étude : les universités plus ou moins concernées par les blocages depuis des années gagnent-elles ou perdent-elles des étudiants ? Et bien les résultats sont décapants ! Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Paris 8 et Paris 10 connaissent des chutes spectaculaires sur 5 ans (Paris 1 et Paul Valéry s’en sortent moins mal), sachant que les premières tendances sur les vœux des lycéens pourraient accentuer ce phénomène. Mais les chiffres d’inscrits en master dans ces établissements sont le véritable signal d’alarme. Rennes 2 et Toulouse Jean-Jaurès connaissent un véritable effondrement. A découvrir et à commenter pour mieux comprendre les différences.
Read More

A l’image de Toulouse Jean-Jaurès, y a-t-il un risque de sécession au sein de l’université française ?

1 Comment

Les blocages récents montrent une profonde coupure entre universitaires : ceux qui soutenaient les blocages, ceux qui soutenaient le mouvement mais sans approuver les blocages, ceux qui sont favorables à la loi ORE et enfin, les silencieux. Au-delà de cette loi, les clivages sont bien plus profonds et Toulouse Jean-Jaurès est désormais le banc d’essai d’une réconciliation presque impossible. Cette situation de tensions n’existe à ma connaissance dans aucun pays développé comparable : elle va au-delà du traditionnel débat entre université de proximité et université d’excellence et porte en germe une véritable sécession. Encore une spécificité française ? J’essaie d’en explorer les raisons qui débouchent sur de multiples questions … dont je n’ai pas la réponse ! Read More

L’angle mort de Parcoursup : de véritables services d’admission

No Comments

Un (autre) appel d’enseignants-chercheurs SHS venant de 19 universités (dont UT Compiègne qui à ma connaissance sélectionne 😊 ) revendiquait récemment le refus de Parcoursup mais proposait de revenir à la hiérarchisation des vœux. Parmi leurs arguments, je voudrais m’arrêter sur deux d’entre eux : d’abord la préférence des jeunes, indicateur de leur motivation, ensuite les contraintes matérielles d’examens de milliers de dossiers. Or, à la différence, là encore, des systèmes d’ESR comparables, la France dispose de services de scolarité et/ou d’inscription, mais pas de services d’admission structurés.
Read More

Les témoignages “téléguidés” d’étudiants à la télévision : le pourquoi du comment

1 Comment

Un reportage jeudi 12 mai au JT de 20h de France 2 m’a interpellé avec le témoignage de 3 étudiants sur les conséquences financières pour eux du blocage de Nanterre. Il était évident que ce n’était pas des étudiants lambda, ce que la France Insoumise n’a pas manqué de dénoncer, s’agissant de militants LR et/ou UNI, ce que le journaliste ne mentionnait pas. Soulignons par souci d’équité que de nombreux reportages mettent en scène des militants de la France Insoumise, sans les nommer non plus, comme la désormais célèbre Leïla qui avait vu sans l’avoir vu un étudiant grièvement blessé à Tolbiac. Ou Victor de Nanterre, militant NPA ☺️. Mais pourquoi les télévisions usent-elles et abusent-elles de ces témoignages non spontanés ? Read More

Recherche et innovation : le culte du plan

1 Comment
Edouard Philippe vient de détailler des mesures autour de l'”innovation de rupture”, après d’autres annonces concernant l’intelligence artificielle. Les annonces de plans se succèdent et il peut donc être utile de rappeler que l’Etat français a la fâcheuse habitude d’annoncer des plans et des priorités … en permanence. Sans faire de procès d’intention, la nouvelle obsession de l’IA ne doit pas nous faire oublier le génie français en matière de prospective (le minitel plutôt qu’internet) ! Le Premier ministre annonce un conseil de l’innovation, tandis que si Cédric Villani parle du capital humain dans les universités, les écoles et les organismes, son rapport propose d’ajouter des instituts … dans un paysage déjà bien chargé ! En piochant dans la mémoire des plans gouvernementaux, on peut y trouver quelques leçons. Retour vers le futur !

Read More

Cédric Villani et le doublement des salaires des chercheurs : chiche ?

No Comments

Dans son rapport sur l’intelligence artificielle, Cédric Villani estime qu'”un doublement des salaires en début de carrière est un point de départ minimal indispensable, sous peine de voir se tarir définitivement le flux de jeunes prêts à s’investir dans l’enseignement supérieur et la recherche académique.” C’est la préconisation phare de ce rapport, complètement passée sous silence, et d’ailleurs non chiffrée. Il faut dire que l’application de cette mesure aurait des conséquences en cascades, et pas que financières. Mais les pouvoirs publics peuvent-ils accumuler les déclarations sur l’attractivité du pays (en tentant d’attirer des financiers dans le cadre du Brexit) sans miser sur les talents de la recherche ? Read More

“Vérités alternatives” suites : plaidoyer pour les personnels non-universitaires

5 Comments

La publication de mon article sur les “vérités alternatives” m’a valu quelques insultes mais aussi des incompréhensions. Je note d’ailleurs que les chiffres que j’ai cités ne sont pas contestés. Par contre des universitaires m’ont interpellé, dénonçant les problèmes de locaux ou tout simplement de gestion efficace dans leur établissement. Ce qui est frappant dans ces réactions (problèmes de logiciels, de salles non adaptées ou spécialisées, contraintes de dates d’examens etc.), c’est que loin des débats idéologiques dont l’université française est si friande, elles illustrent une faiblesse majeure de pilotage et d’organisation, qui nourrit un mal-être des enseignants-chercheurs. Avec encore une fois, un “impensé” du monde universitaire français : les personnels Biatss. Read More

Les “vérités alternatives” misérabilistes qui desservent la cause de l’université

4 Comments

Le mouvement étudiant a été marqué par un déferlement d’informations sur les réseaux sociaux et de tribunes enflammées. J’ai déjà évoqué les torsions de la réalité sur le nombre d’universités, de facultés et de sites concernés, ou sur le nombre d’étudiants impliqués. Mais ces “libertés” prises avec les faits d’actualité ne sont que le miroir des libertés prises avec des choses autrement plus établies : les chiffres de l’ESR. Vérification de quelques “vérités alternatives” à la mode actuellement chez beaucoup d’universitaires. Avec une interrogation : cette peinture misérabiliste ne dessert-elle pas la cause qu’elle prétend servir ? Read More

Gouvernance : les écoles face aux mêmes défis que les universités ?

No Comments

Les universités ont la réputation, pas toujours imméritée, d’une gouvernance perfectible 🙂. Mais l’instabilité semble gagner peu à peu la planète “école”, grandes et petites. C’est que désormais les enjeux financiers sont énormes pour les “business schools”, qui ont procédé à des recrutements souvent coûteux et développé une expansion internationale. Et pour le modèle écoles d’ingénieurs comme l’X, l’insertion dans l’univers mondialisé de recherche est source de tensions. Compétition exacerbée, tutelle même allégée des CCI ou des ministères, poids des associations d’anciens, rôle des enseignants vont-ils “universitariser” les écoles ? Car si ces dernières ont des dirigeants nommés, contrairement aux universités, ce modèle n’est pas à l’abri de turbulences.
Read More

Police dans les campus : une vraie rupture symbolique et la fin d’un mythe

No Comments

L’intervention de la police dans les campus français marque à mon sens une vraie rupture symbolique. Elle marque en quelque sorte la fin d’une spécificité universitaire, qui n’a d’ailleurs aucune base légale, appuyée sur une vision mythique de Mai 68. Et elle renforce potentiellement l’autonomie des universités et de leurs dirigeants, ces interventions n’ayant provoqué aucun réflexe de solidarité. Cette référence quasi religieuse à Mai 68 (ou à la Commune de Paris), l’historien Benjamin Stora la met en pièces en quelques mots dans une interview éclairante dans le JDD. Read More

SHS : ce que disent les “signaux faibles”du mouvement étudiant

1 Comment

La cartographie des établissements ou sites bloqués, la lecture des médias et l’écoute des témoignages divers montrent que les étudiants protestant contre la loi ORE (je ne parle pas des militants) sont essentiellement des étudiants de licence en SHS, et surtout de certaines filières. Les signaux “faibles” qu’ils envoient, au-delà de Parcoursup, doivent être décodés.
Read More

Parcoursup : problème d’algorithme ou d’inflation du nombre de formations ?

2 Comments

Cette année 2018, 68% des vœux Parcoursup portent sur une filière sélective, ce qui n’est que la confirmation d’une tendance lourde. Mais même parmi ces étudiants, combien sont-ils réellement fixés sur ce qu’ils veulent faire plus tard ? Et ce mouvement ne peut que s’accroître avec la “volatilité” des métiers, en ce 21è siècle bouleversé par la transformation numérique. Peut-on leur reprocher de vouloir regarder, observer ? Comment imposer à tous les jeunes un système rigide et cloisonné ?
Read More

Les raisons d’un mouvement étudiant sectoriel

No Comments

Pourquoi ce mouvement étudiant est-il circonscrit géographiquement (quelques sites réellement touchés) et limité à certaines disciplines ? Pourquoi, par exemple, ça bouge à Rennes 2 et pas vraiment à Bordeaux Montaigne ou l’ex Lille 3 ? Pourquoi Paris 13 Villetaneuse qui par le passé a souvent été en pointe dans les mouvements est calme ? Pourquoi Nanterre aujourd’hui (Tolbiac étant hors catégorie pour des raisons historiques et symboliques) ? Read More

S’y retrouver dans les informations sur le mouvement étudiant : 2 exemples édifiants

No Comments

France inter affirmait le 12 avril qu’à Nanterre les profs votent un 20/20 politique. Délicieuse utilisation de l’article défini, pas de conditionnel ! Car ce 16 avril, des universitaires nanterrois dénoncent : “Non, ‘les personnels enseignant-es/chercheur-es et BIATSS de l’université, réuni-es en AG le jeudi 12 avril 2018 ‘ ne représentent pas notre communauté universitaire dans son ensemble, loin s’en faut !”  Je vous propose un communiqué de SUD “cultissime” selon moi, datant d’il y a quelques jours, affichant par exemple 120 000 manifestants à Marseille ! A lire absolument. Ni rire, ni pleurer, mais comprendre écrivait Spinoza… Mais on peut quand même rire ! Read More

Attractivité : 3 signaux inquiétants pour les universités

1 Comment

Les mouvements en cours dans les universités, et qui ternissent dans l’opinion publique leur image, vont-ils avoir des conséquences sur leur attractivité ? L’enseignement supérieur privé est déjà en train de capter l’essentiel de la croissance tandis que le nombre d’étudiants étrangers progresse essentiellement hors universités. Mais surtout, indicateur majeur pour ces dernières qui en ont un quasi monopole, le nombre de doctorants étrangers diminue. Et quand le rapport Villani propose de doubler les salaires d’entrée dans la recherche publique, la réponse des pouvoirs publics est de créer, une fois de plus, des structures… Read More

Mouvement étudiant : quelques leçons de la bataille médiatique

No Comments

Les médias ont largement relayé l’appel d’enseignants-chercheurs de Lille, annonçant le 29 mars qu’ils refusaient de faire “le sale boulot de classement” demandé par la nouvelle procédure Parcoursup, la jugeant “chronophage” et “discriminant”.  Ou encore l’appel des “400” universitaires affirmant refuser la loi ORE parce ce que sélective. Pourquoi les prises de positions inverses d’universitaires sont-elles peu relayées ? Question de timing. Read More

Malaise des étudiants en SHS ou d’abord malaise de leurs enseignants-chercheurs ?

No Comments

Et si le mouvement des étudiants, pour l’instant très localisé aux universités et facultés à dominante SHS interrogeait avant tout les enseignants-chercheurs de SHS ? Une tribune de 400 universitaires essentiellement en SHS, dénonce la sélection et réclame plus de moyens. Le HCERES et l’OST d’une part, Michel Wievorka, président de la FMSH, ont dressé un constat alarmant d’une recherche trop franco-française qui fait disparaître des radars internationaux une grande partie des chercheurs. La véritable raison du mal-être actuel ?

Read More

Les étudiants d’université choisissent de plus en plus les filières sélectives

No Comments

Pendant la grève, la sélection continue pourrait-on dire. Mais pas forcément là où elle est contestée. Car s’il y a un silence assourdissant dans les revendications actuelles, c’est bien la sélection dans les STS, les classes préparatoires, les grandes écoles ! Ces dernières peuvent dormir sur leurs deux oreilles, les dénonciateurs de la loi ORE ne s’y intéressent pas. Mais dans les universités, le choix des étudiants se porte de plus en plus sur les filières sélectives. Avec des conséquences énormes. Read More

Mouvement étudiant : la faute aux médias ?

3 Comments

Les dirigeants des universités se plaignent souvent de la façon dont sont traités leurs établissements par les médias. Ces derniers jours, j’ai pu mesurer l’exaspération, au plus haut niveau, que suscite la couverture médiatique du mouvement actuel de blocages d’établissements. Les médias jouent-ils leur rôle dans la couverture de ce mouvement étudiant ? Mais les universités ont-elles su occuper … le terrain médiatique ? Car bataille politique et bataille médiatique sont de plus en plus liées.
Read More

Quand Che Guevara ridiculise les bloqueurs de Tolbiac

No Comments

Alors que le mouvement de blocage de la “commune libre de Tolbiac” fait la une des médias, une conférence de presse surréaliste, avec un chien à la tribune, a inspiré un twittos qui a ouvert un compte pour ce chien intitulé @guevara_tolbiac. Son auteur nie être de Tolbiac ni même étudiant. Mais sa parodie a obtenu un succès considérable en quelques heures avec près de 21 000 followers contre 3 900 pour @TolbiacLibre… Read More

Mouvement dans les universités : un outil d’évaluation

1 Comment

Face aux mouvements étudiants (et lycéens), médias et commentateurs ont toujours peur de rater le coche, en gros de n’avoir pas vu venir une explosion sociale. La toile de fond est l’anniversaire de mai 68 ou encore le souvenir du CPE (nombre de journalistes étaient étudiants en 2006). La lecture des médias ou l’écoute de la radio et de la télévision laissent, à de rares exceptions près, un sentiment toujours aussi navrant. Quel que soit leur engagement, en soutien (Mediapart), ou plus prudemment (Libération), fermement contre (Le Figaro), les faits, plus qu’ils ne sont tordus, sont méconnus, tandis que l’analyse relève plutôt de la prophétie… Essayons plutôt de définir un outil d’évaluation pour comprendre l’état du mouvement. Read More

Des mots très durs de Daniel Lacroix sur les maux de Toulouse Jean-Jaurès

No Comments

Dans la Dépêche du midi du 22 mars, l’ancien président de Université Jean-Jaurès revient notamment sur le climat dans son université. Daniel Lacroix n’y va pas par quatre chemins. Questionné sur ce qui l’a le plus marqué pendant ces semaines, plus que les insultes et les menaces dont il a été la victime, il répond : la mauvaise foi. Et cible…ses collègues universitaires, en pointant les conséquences désastreuses pour son université en termes d’attractivité.
Read More

Freins à l’innovation : avant tout les entreprises…

No Comments

La Cour des comptes dit tout haut ce que beaucoup d’acteurs de la recherche publique constatent tous les jours : la valorisation de la recherche est freinée par la faiblesse de la R&D privée ! N’est-ce pas d’ailleurs le problème majeur du retard français en matière d’innovation, masqué par la bulle et la mode des start-up ?

La Cour des comptes appuie là où ça fait mal dans son rapport sur les outils du PIA lundi 26 mars : “la politique de valorisation de la recherche publique, et plus largement la politique de la recherche, ne disposent pas de toutes les clés pour faire évoluer une situation qui relève de politiques économiques et industrielles plus larges comme de l’engagement des entreprises privées.”  Et enfonce le clou : “La mise en place d’instruments en faveur de la valorisation de la recherche publique ne doit pas occulter le fait que celle-ci est aujourd’hui limitée par la faiblesse de la R&D privée. Pour produire pleinement les effets attendus, ces outils, qui s’ajoutent à d’autres dispositifs publics tels que le crédit impôt recherche, supposent donc également une implication suffisante des entreprises.”

2 études qui vont dans le même sens

Dans une étude (sur un panel représentatif de près de 600 ingénieurs, entrepreneurs et dirigeants d’entreprises) passée inaperçue et publiée en décembre 2017, le Medef et l’Association des Centraliens soulignent cette question majeure de l’innovation à la française, qui corrobore les constats de la Cour. Pour 76 % des personnes interrogées, le “management est un frein à l’innovation”. Suivent le “manque de lien entre le marché et la recherche (70 %)” et la “culture de l’innovation (66 %)”. Selon cette étude, l’aversion au risque est portée par la culture du management en France.

Et dans une autre étude réalisée par l’ANRT, il apparaît que les freins au recours à une Cifre sont moins nombreux pour la communauté académique (aucun frein à 58 % contre 20 % pour les entreprises) ! Il est évident que le monde de l’entreprise en France, par son positionnement moyen de gamme, et par l’origine de ses principaux dirigeants, non formés à la recherche, est culturellement décalé par rapport à ce que signifie l’innovation. Il s’agit d’une véritable langue étrangère, rarement pratiquée.

10 milliards pour quoi faire ?

Quiconque va dans les labos publics peut mesurer que les freins dans la relation à l’entreprise, à de rares exception près, ne relèvent pas du refus de travailler avec les entreprises. Certes, leur temporalité (les publications scientifiques),  et surtout l’organisation de la recherche illisible pour les entreprises, notamment les PME/ETI, pèsent. Mais la dynamique est de leur côté tandis que les pouvoirs publics continuent de subventionner l’innovation des entreprises avec un plan de 10 milliards d’euros… Comme si ceci allait changer la culture d’un capitalisme français biberonné aux fonds publics.

Car ces effets d’affichage, sans parler de la bonne utilisation des fonds publics (Cf. l’excellente note de blog d’Olivier Ezratty), continuent d’ignorer ce fait majeur : c’est la déconnexion de l’innovation par rapport à la recherche publique qui est le principal problème, en raison du manque d’appétence des entreprises françaises ! Ainsi, Pascal Werner, directeur du programme financements, investissements et amorçage au SGPI regrette que le capital innovation soit dominé par 3 silos thématiques : la santé, le numérique et les technologies propres. Et  il constate que toutes les innovations technologiques “qui n’entrent pas dans ces trois domaines, y compris les très bonnes, ne trouvent pas leurs financements (la mécanique, les sciences de l’ingénieur, les sciences des matériaux, etc.)”.

Miser sur le capital humain

L’inventivité de la technostructure française est sans bornes (il faut “déguster” les schémas incompréhensibles dans le rapport de la Cour des comptes !) : dès qu’il y a une question à résoudre, on créé une structure. Or qu’est-ce qui fait la force du Technion, de Boston ou encore de la Silicon Valley ? Des dispositifs ? Des structures ? Non, une recherche de pointe, appuyée sur des universités de rang mondial, avec des concentrations de Ph D. Bref, l’investissement dans le capital humain !

Où est ce capital humain ? Dans les universités, écoles et organismes de recherche. Le retrouve-t-on dans les entreprises françaises ? Pas vraiment comme le montre par exemple la baisse du nombre de Cifre. Du point de vue des Ph D, le crédit d’impôt recherche n’a clairement pas joué son rôle.

Read More